Ibirama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ibirama
Blason de Ibirama
Héraldique
Drapeau de Ibirama
Drapeau
Ibirama
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Sud
État Santa Catarina Santa Catarina
Langue(s) portugais
Maire Duílio Gehrke (DEM)
jusqu'en 2012
Code postal 89140-000
Fuseau horaire UTC-3
Indicatif 47
Démographie
Gentilé ibiramense
Population 17 342 hab.[1] (11/2010)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Coordonnées 27° 03′ 25″ sud, 49° 31′ 04″ ouest
Altitude 150 m
Superficie 24 700 ha = 247 km2
Divers
Date de fondation
1899
Création de la municipalité Décret nº 498 de l'État de Santa Catarina du
Localisation
Localisation de Ibirama
Localisation de Ibirama sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Ibirama

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Ibirama
Liens
Site web http://www.ibirama.sc.gov.br/

Ibirama est une ville brésilienne de l'État de Santa Catarina.

Généralités[modifier | modifier le code]

La plupart des habitants de la ville sont d'origine allemande ou italienne. Ibirama est un nom d'origine indigène qui signifie « terre d'abondance ». À l'époque de sa fondation, Ibirama était habitée par des indiens. De nos jours, il en reste quelques-uns, regroupés dans la réserve indigène de Duque de Caxias dans la municipalité de José Boiteux.

Les principales activités économiques de la ville sont l'agriculture, le commerce et la confection textile. Le tourisme écologique est également en plein essor.

Ibirama est connue dans l'État pour son club de football, le Clube Atlético Hermann Aichinger - plus connu sous le nom de Atlético de Ibirama, pour la Weihnachtsmarkt (festivités de Noël) et pour les échecs.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ibirama se situe par une latitude de 27º 03' 25" sud et par une longitude de 49º 31' 04" ouest, à une altitude de 150 mètres. Sa population était de 17 342 habitants au recensement de 2010[2]. La municipalité s'étend sur 247 km2[3].

Elle fait partie de la microrégion de Rio do Sul, dans la mésorégion de la Vallée du rio Itajaí.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 30 mars 1897 des terres de l'État de Santa Catarina furent offertes à la Société hanséatique de colonisation (Sociedade Colonizadora Hanseática). Ces terres étaient situées entre les fleuves rio Hercílio et rio Itapocu. Cette société fut créée à Hambourg, en Allemagne.

Le 7 novembre de cette même année, le président de la société, A. W. Sellin, l'ingénieur Emílio Odebrecht, 6 ouvriers brésiliens et un cuisinier allemand, partirent en canoë d'Apiúna pour remonter le rio Itajaí-Açu.

Le 8 novembre, ils arrivèent à la barra do Ribeirão Taquaras où fut officiellement fondée la ville. Après quelques jours d'exploration des lieux, le siège de la nouvelle ville fut implanté au lieu-dit Hamônia, premier nom de la ville. L'ingénieur Emílio Odebrecht délimita une surface de 127 318 hectares pour la colonisation.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Ibirama est située dans l'intérieur de la vallée du rio Itajaí. Ses richesses naturelles sont très importantes: rivières, forêt atlantique vierge et paysages en général. On peut pratiquer dans la municipalité, les sports suivants:

Sport[modifier | modifier le code]

La ville comporte un club de football évoluant en 1re division dans le championnat de Santa Catarina, le Clube Atlético Hermann Aichinger.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Depuis son émancipation de la municipalité de Blumenau en 1934, Ibirama a successivement été dirigée par[4] :

  • Leopoldo Monich - 1934 à 1935
  • Rodolpho Koffke - 1935 à 1936
  • Frederico Schmidt - 1936 à 1938
  • Rodolpho Koffke - 1938 à 1945
  • Osmundo Vieira Dutra - 1945
  • Erwin Scheidemantel - 1945 à 1947
  • Ivo Müller - 1947 à 1951
  • Max Meldola - 1951 à 1954
  • Osmar Staudinger - 1954 à 1955
  • Hermann Schlup - 1955 à 1956
  • Osmar Staudinger - 1956
  • Rodolpho Koffke - 1956 à 1961
  • Manoel Marchetti - 1961 à 1966
  • Carlos Pabst - 1966 à 1970
  • Marcos Gramkow - 1970 à 1973
  • Luis Alexandre Müller - 1973 à 1977
  • Heinz Scheidemantel - 1977 à 1983
  • Luis Alexandre Müller - 1983 à 1988
  • Heinz Scheidemantel - 1989 à 1992
  • Odorico de Andrade - 1993 à 1996
  • Dieter Staudinger - 1997 à 2000
  • Genésio Ayres Marchetti - 2001 à 2008
  • Duílio Gehrke - 2009 à aujourd'hui

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

La municipalité est constituée de deux districts[5] :

  • Ibirama (siège du pouvoir municipal)
  • Dalbérgia

Villes voisines[modifier | modifier le code]

Ibirama est voisine des municipalités (municípios) suivantes :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]