Ian Anderson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ian Anderson
Ian Anderson.jpg
Ian Anderson sur scène en 2006
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Ian Scott AndersonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Blackpool Grammar School (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Tessiture
Instruments
Labels
Genre artistique
Site web
Distinction
Discographie
Ian Anderson discography (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ian Scott Anderson (né le à Dunfermline en Écosse) est un chanteur, compositeur et musicien britannique. Il est à la tête du groupe de rock progressif Jethro Tull qu'il a formé fin 1967 et dont il est le seul membre permanent.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anderson est un flûtiste autodidacte influencé par la technique de Roland Kirk qui vocalise tout en soufflant dans sa flûte. Il a été l'un des principaux musiciens à introduire la flûte traversière dans la musique rock, mais aussi à utiliser la technique dite de l'over-blowing (souffler très fort pour obtenir un son plus saturé)[1]. Il indique avoir été paradoxalement incité à jouer de la flûte par Eric Clapton, estimant qu'il ne pourrait jamais avoir son niveau à la guitare[2]. Son solo de flûte sur le titre Bourrée le rend internationalement célèbre en 1969.Dans les années 1970, il se fait remarquer sur scène par ses tenues vestimentaires originales et ses pitreries[3]

Il est capable de jouer de plusieurs instruments, dont la basse (sur l'album Stormwatch), la gamme d'instruments joués par Anderson au gré des albums de Jethro Tull est large : divers types de flûtes comme la flûte traversière et la flûte en bambou, mais aussi de guitare acoustique et électrique, mandoline, saxophone, orgue, accordéon, batterie, claviers, trombone, violon, harmonica et sifflets. Ses compositions musicales présentent une grande variété, allant des racines blues (This Was) à la musique électronique (Walk Into Light), en passant par le folk (Minstrel in the Gallery) et le hard rock (Crest Of A Knave).

Anderson a possédé jusqu'à 43 fermes à saumon, en Écosse, mais il s'est séparé d'une grande partie de cette activité à la fin des années 1990. Il a survécu à une thrombose et a donné plusieurs conférences pour sensibiliser le public à cette maladie. Il fait une longue tournée avec Jethro Tull en 2010 puis en 2014, alors qu'il se consacrait à sa carrière solo déjà bien entamée, il a annoncé la fin du groupe préférant continuer à œuvrer sous son propre nom désormais.

Cependant en avril 2018, il repart en concert avec une toute nouvelle formation de Jethro Tull au Royal Albert Hall de Londres, afin de célébrer le 50e anniversaire du groupe.

Le groupe se produira également à l'automne 2021 lors d'une dizaine de dates au Royaume-Uni.

Discographie[modifier | modifier le code]

Jethro Tull[modifier | modifier le code]

Voir Discographie de Jethro Tull.

Solo[modifier | modifier le code]

Ian Anderson à la flûte traversière lors d'un concert de Jethro Tull, le 21 mai 2010 à Esch-sur-Alzette (Luxembourg)

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

Collaboration[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

  • 1986 : The Big Prize de Honeymoon Suite - Joue sur All Along You Knew
  • 1987 : Pop Goes the World de Men Without Hats - Joue de la flûte sur On Tuesday
  • 1990 : Lettuce Pray de The Six and Violence - Ian sur Bursting Bladder et Theological Guns
  • 1997 : Shadow of the Moon de Blackmore's Night - Joue de la flûte sur Play Minstrel Play
  • 2002 : Room at the Top de James Taylor Quartet - Ian est présent sur Free
  • 2002 : Hundred Year Flood de Magellan - Joue de la flûte sur Family Jewels
  • 2005 : Back Against the Wall de Billy Sherwood - Chante et joue de la flûte sur Thin Thin Ice et joue de la flûte sur Is There Anybody Out There?
  • 2013 : Sunshine de Unnur Birna - La flûte sur la pièce-titre
  • 2014 : Salt de Boris Grebenshchikov - Flûte sur Love during the war - Любовь во время войны
  • 2014 : Symphony of Light de Renaissance - Sur Cry to the World
  • 2016 : Pretending 2 Run de Tiles - Sur Midwinter
  • 2016 : Circling Highs, Unravelling Lows de Helen Andrews - Flûte sur Behind the Glass
  • 2017 : Lost in the Ghost Light de Tim Bowness - Ian est à la flûte sur Distant Summers
  • 2019 : Wild White Horses de Heather Findlay - Joue de la flûte sur Winner
  • 2020 : Deep Blue de Louise Patricia Crane - Anderson sur Snake Oil et Ophelia

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans, par exemple, lors d'un concert de Jethro Tull au Tampa Stadium (Floride) le 31 juillet 1976, et sur la chanson Budapest de l'album Ian Anderson Plays the Orchestral Jethro Tull où, vers la fin de la chanson, Ian Anderson vocalise tout en soufflant dans sa flûte. Voir également [1]
  2. (en) Paul Davies, « Jethro Tull EXCLUSIVE: 50th anniversary tour and NEW album », sur express.co.uk, (consulté le 3 septembre 2017).
  3. [2]