I approve this message

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique aux États-Unis
Image illustrative de l'article I approve this message

Le Stand By Your Ad (Assumez votre publicité) est une règle du droit électoral américain qui impose à chaque candidat à une élection fédérale (Président des États-Unis ou Congrès des États-Unis) de s'identifier et de déclarer son approbation pour chacune de ses publicités télévisées ou radio. Cette règle fait partie du Bipartisan Campaign Reform Act (loi de réforme des campagnes bipartisanes) adopté en 2002. Son but est de forcer les candidats à s'associer à leurs publicités et ainsi à les décourager de faire des déclarations controversées ou négatives sur leurs concurrents.

Dans les faits, les candidats déclarent au début ou à la fin de chacune de leurs publicités « I am (nom du candidat) and I approve this message » (Je suis ... et j'approuve ce message), approve étant parfois remplacé par authorize (autorise) et message par ad (publicité).

Cette disposition a été intégrée au scénario de la série À la Maison-Blanche : dans un épisode de la saison 6, le candidat aux primaires démocrates Matthew Santos évoque son implication dans le vote du Bipartisan Campaign Reform Act.

En France, à l'occasion de la primaire présidentielle socialiste de 2011, Jean Mallot reprend cette formule et l'intègre à la fin de ses vidéos parodiques de candidature aux primaires. La formule « Je suis Jean Mallot, et j'approuve ce message » devient un gimmick récurrent dans ses messages et interventions décalées. Arnaud Montebourg reprend également cette formulation au début de ses clips de campagne[1]. Pourtant, rien n'oblige un candidat français à faire une telle déclaration. Certains ont voulu y voir un emprunt à Barack Obama[2], pourtant aux États-Unis tous les candidats, et pas seulement Obama, sont obligés d'utiliser la formule.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]