I Spit on Your Grave (film, 2010)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le film de Meir Zarchi sorti en 1978, voir Œil pour œil.
I Spit on Your Grave
Description de cette image, également commentée ci-après

Sarah Butler à la première du film I Spit on Your Grave.

Titre original I Spit on Your Grave
Réalisation Steven R. Monroe
Scénario D'après le scénario de Meir Zarchi.
Sociétés de production Paul Hertzberg (CineTel).
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur (rape and revenge)
Durée 108 minutes (1h48min)
Sortie 2010

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

I Spit on Your Grave (Je crache sur ta tombe), est un film d'horreur américain de genre rape and revenge réalisé par Steven R. Monroe[1], sorti en 2010.

C'est le remake de la version cinématographique de 1978. I spit on your grave met en scène Sarah Butler, Chad Lindberg, Daniel Franzese, Rodney Eastman, Jeff Branson, et Andrew Howard[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jennifer Hills, une jeune écrivaine new-yorkaise qui prépare son nouveau roman, décide de louer un chalet dans la campagne pendant un mois pour être dans le calme. Durant son trajet, elle se rend compte qu'elle n'est pas au bon endroit et décide de s'arrêter dans une station d'essence. Arrivée à la station, Jennifer rencontre une bande d'hommes assez bizarres, mais cela ne l'empêche pas de leur demander où se situe le chalet.

Cela fait déjà deux jours que Jennifer Hills est au chalet mais elle commence à s'ennuyer. Tard le soir, elle décide de fumer de la marijuana pour se détendre, et plonge dans un profond sommeil. Peu de temps après, des bruits venant de l'extérieur la réveillent. Tout à coup, la bande d'hommes qu'elle avait croisée à la station d'essence débarquent dans la maison. La pauvre femme est victime d’un enlèvement et de viol dans la forêt située derrière son chalet. Mais elle survit miraculeusement à cette torture en se jetant dans une rivière proche pour faire croire à la bande qu'elle s'est noyée. Le groupe d'hommes la croyant morte, recherche tous les jours son corps. Les jours passent, mais ils ne trouvent rien. Ils décident donc d'arrêter les recherches et ne se font plus de soucis. Mais elle refait surface quelque temps après en préparant une terrible vengeance : les tuer un par un dans d'horribles circonstances.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le tournage a débuté le , sous la direction de Steven R. Monroe. Il a été distribué par CineTel, et produit par le président de l'entreprise Paul Hertzberg[12]. Lisa Hansen, Jeff Klein, Alan Ostroff, Gary Needle et Meir Zarchi (réalisateurs de l'original) ont servi de producteurs exécutifs[13]. I Spit on Your Grave a été tourné en Louisiane[14]. Le film a été écrit par Stuart Morse, basé sur le scénario de Meir Zarchi.

Sorties[modifier | modifier le code]

Le film a été distribué aux États-Unis, au Canada, en Australie, au Royaume-Uni et en Nouvelle-Zélande par Anchor Bay Entertainment[15]. La version Blu-ray est sortie aux États-Unis le . Le DVD comprend les commentaires audio du réalisateur Steven R. Monroe et de la productrice Lisa Hansen, ainsi que onze scènes coupées et les bandes-annonces. En France, le film n'a pas connu de sortie au cinéma. Il est directement paru en Blu-Ray et DVD le 21 septembre 2011 (le Blu-Ray contient également le film original de 1978 en bonus).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : I Spit on Your Grave
  • Réalisation : Steven R. Monroe
  • Scénario : d'après le scénario de Meir Zarchi.
  • Producteur : Paul Hertzberg
  • Producteurs exécutifs : Lisa Hansen, Jeff Klein, Alan Ostroff, Gary Needle et Meir Zarchi.
  • Musique : Corey Allen Jackson
  • Distribution : Anchor Bay Entertainment, CineTel.
  • Budget : 1,5 million $
  • Langue : anglais
  • Genre : Horreur
  • Durée : 108 minutes (1h48min)
  • Sorties :
  • Interdit aux moins de 16 ans lors de sa sortie en France.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de traduction[modifier | modifier le code]