iPad (1re génération)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
iPad
IPadLogoOld.png
Image dans Infobox.
iPad 1re génération
Développeur
Fabricant
Famille
Présentation
Date de sortie
Date de retrait
Fonctions
Type
Génération
Première
Unités vendues
15 millions
Connectique
Écran
Caractéristiques
Alimentation
Processeur
Apple A4 cadencé à 1 GHz
Carte graphique
PowerVR SGX535
Mémoire
256 Mo DDR2
Stockage
16, 32, 64 Go de mémoire flashVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation
Original : iPhone OS 3.2
Actuel : iOS 5.1.1
Pavé tactile
Écran tactile capacitif
Services
iTunes Store, App Store, iBooks, iCloud, Game Center et autres
Compatibilité
Applications de l'iPad et de l'iPhone
Mesures
Dimensions
243 × 190 × 13 mm
Masse
680 g (Wi-Fi)
730 g (Wi-Fi + LTE)

L'iPad de première génération, est une tablette tactile, modèle de la 1re génération d'iPad de la marque Apple. L'appareil est doté d'un système sur une puce (SoC) Apple A4, d'un écran tactile de 9 pouces et permet d'accéder aux réseaux téléphoniques. Utilisant le système d'exploitation iOS, la tablette permet de lire, écouter de la musique, naviguer sur le web et écrire des mails. D'autres fonctions, notamment la possibilité de jouer à des jeux et d'accéder à des références, à un logiciel de navigation GPS et à des services de réseaux sociaux, peuvent être possibles en téléchargeant des applications.

L'appareil est annoncé et dévoilé le par Steve Jobs lors d'un événement presse Apple. Le , la variante Wi-Fi de l'appareil est sortie aux États-Unis, suivie par la sortie de la variante « Wi-Fi + 3G » le . Le , l'appareil est lancé en Australie, au Canada, en France, au Japon, en Italie, en Allemagne, en Espagne, en Suisse et au Royaume-Uni.

L'appareil reçoit des critiques positives de divers médias et publications technologiques. Les critiques souligne la large gamme de fonctionnalités de l'appareil et le qualifie de concurrent des ordinateurs portables et des netbooks. Certains aspects sont critiqués, notamment la fermeture du système d'exploitation et la prise en charge insuffisante du format multimédia Adobe Flash. Au cours des 80 premiers jours, 3 millions d'iPads sont vendus. Lorsque l'iPad 2 est commercialisé, Apple vend plus de 15 millions d'iPad.

Lancement[modifier | modifier le code]

Steve Jobs, déclare dans un discours en 1983 sur l'entreprise :

[Our] strategy is really simple. What we want to do at Apple, is we want to put an incredibly great computer in a book that you can carry around with you and learn how to use in 20 minutes... And we really want to do it with a radio link in it so you don't have to hook up to anything and you're in communication with all of these larger databases and other computers

« Notre stratégie est très simple. Ce que nous voulons faire chez Apple, c'est de proposer un ordinateur incroyablement performant de la taille d'un livre que vous pouvez emporter avec vous et apprendre à l'utiliser en 20 minutes... Et nous voulons vraiment le faire avec une connexion à l'intérieur afin que vous soyez en toujours en communication avec toutes ces grandes bases de données et ces autres ordinateurs[1].. »

La première tablette tactile d'Apple est le Newton MessagePad 100, présenté en 1993, qui permet la création du processeur ARM6 avec Acorn Computers[2]. La société développe également un prototype de tablette basé sur le PowerBook Duo, le PenLite, mais décide de ne pas le vendre afin de ne pas nuire aux ventes du MessagePad. D'autres PDA basés sur Newton ; le dernier, le MessagePad 2100, sont abandonnés en 1998[3].

Fin 2009, la sortie de l'iPad fait l'objet de rumeurs depuis plusieurs années. Ces spéculations portent essentiellement sur la tablette d'Apple, dont les noms spécifiques sont iTablet ou iSlate[4]. Le nom actuel est, semble-t-il, un hommage au LCARS de Star Trek, un appareil fictif dont l'apparence est très similaire à celle de l'iPad[5]. L'appareil est présenté le par Steve Jobs lors d'une conférence de presse au Yerba Buena Center for the Arts de San Francisco[6].

Jobs déclare par la suite, avoir commencé à développer l'iPad avant l'iPhone, mais l'idée est temporairement mise de côté en réalisant que cela fonctionne tout autant avec un téléphone mobile[7]. Le nom de code interne est « K48 », ce qui est révélé dans l'affaire judiciaire concernant la fuite d'informations avant son lancement[8].

Les pré-commandes débutent le aux États-Unis et les commandes s'effectuent à partir du [9]. La version WiFi + 3G est lancée le aux États-Unis[10]. Le service 3G est fourni par AT&T et est prévu avec 2 options de données prépayées sans contrat : la première pour les données illimitées et l'autre pour 250 Mo par mois à moitié prix[11]. L'appareil est initialement disponible à la vente que sur le store en ligne et dans les points de vente d'Apple. Par la suite, il devient accessible auprès de détaillants tels qu'Amazon, Walmart et les opérateurs de réseau. Il est introduit dans des pays comme l'Australie, le Canada, la France, l'Allemagne, le Japon et le Royaume-Uni le [12]. Les pré-commandes débutent le . La société met en vente l'iPad à Hong Kong, en Irlande, au Mexique, en Nouvelle-Zélande et à Singapour le [12]. Israël fait brièvement interdire l'importation de l'appareil, car il craint que le Wi-Fi n'interfère avec d'autres appareils[13],[14]. La tablette sort officiellement en Chine le [15].

Réception[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

L'iPad est sélectionné par le magazine Time comme l'une des 50 meilleures inventions de l'année 2010, tandis que Popular Science l'a désigné comme le meilleur gadget dans le classement général Best of What's New 2010[16],[17].

Critiques[modifier | modifier le code]

Le site CNET reproche l'absence de connexion sans fil de synchronisation, proposé par Zune, un baladeur numérique de la marque Microsoft[18].

Walt Mossberg déclare que l'appareil « à le pouvoir de changer l'informatique et menace les ordinateurs portables »[19].

David Pogue, du New York Times, rédige une double critique, dont une partie destinée aux personnes passionnées de technologie et l'autre aux personnes qui ne le sont pas. Dans la première partie, il note qu'un ordinateur portable offre plus de fonctionnalités pour un prix inférieur à celui de l'iPad. En revanche, dans la seconde partie de son article, il affirme que si ses lecteurs apprécient le concept de l'appareil et peuvent en comprendre les usages, ils prendront plaisir à l'utiliser[20]. Michael Arrington de TechCrunch déclare : « L'iPad dépasse même mes attentes les plus optimistes. Il s'agit d'une nouvelle catégorie d'appareils. Mais il va aussi remplacer les ordinateurs portables pour de nombreuses personnes »[21].

Ventes[modifier | modifier le code]

300 000 iPad sont vendus dès leur disponibilité et un mois plus tard, la société dépasse le million de ventes pour la tablette[22]. Lors de la conférence téléphonique financière du 18 octobre 2010, Steve Jobs annonce qu'Apple a écoulé plus d'iPads que de Macs au cours du quatrième trimestre fiscal[23]. Au total, la société a commercialisé plus de 15 millions d'iPad de première génération avant le lancement de l'iPad 2, soit plus que toutes les autres tablettes réunies et 75 % des ventes de tablettes à la fin de l'année 2010[24].

Fin de vie[modifier | modifier le code]

Le , la production de l'appareil est arrêtée à la suite de l'annonce de son successeur l'iPad 2[25].

Composition[modifier | modifier le code]

Écran[modifier | modifier le code]

La tablette est composée d'un écran à cristaux liquides Multi-touch de 197 × 148 mm en verre, oléophobe et résistant aux rayures[26]. L'écran réagit à différents capteurs : un capteur de lumière ambiante pour régler la luminosité de l'écran et un accéléromètre à trois axes pour détecter l'orientation afin de passer du mode portrait au mode paysage. Contrairement aux applications intégrées de l'iPhone et de l'IPod touch, celles-ci prennent en charge la rotation de l'écran dans quatre orientations (portrait, paysage-gauche et paysage-droit), y compris à l'envers[27].

Processeur et mémoire[modifier | modifier le code]

L'appareil est doté d'un SoC Apple A4 comprenant un processeur de 1 GHz, une Mémoire vive de 256 Mo et un Processeur graphique PowerVR SGX535[26].

Les options de stockage interne de l'appareil vont de 16 Go à 64 Go et deux options de connexions sont disponibles : WiFi ou WiFi + 3G[26]. Contrairement à ses successeurs, la variante Wi-Fi + 3G ne peux prendre en charge que les opérateurs utilisant les normes GSM/UMTS et n'est pas compatible avec les réseaux CDMA ; toutefois, comme ses successeurs, les services GPS assistés sont pris en charge[26].

Conception[modifier | modifier le code]

Il comporte quatre boutons physiques, dont un bouton home en bas de l'écran qui ramène l'utilisateur au menu principal, et trois interrupteurs physiques sur les côtés : un commutateur qui passe en mode silence et un bouton volume haut et un bas. À l'origine, le commutateur verrouillait l'écran, mais avec la mise à jour iOS 4.2, il devient un commutateur pour passer en mode silence, déplaçant la fonction de verrouillage de rotation de l'écran dans le centre de contrôle[28],[29].

Logiciel[modifier | modifier le code]

L'appareil est fourni avec iPhone OS 3.2. En , Apple annonce que l'iPad bénéficie de l'iOS 4 en [30]. Il est équipé de plusieurs applications, notamment Safari, Mail, Photos, Vidéo, iTunes, App Store, Plans, Notes, Calendrier et Contacts[31].

Bien que l'iPad ne soit pas conçu pour remplacer un téléphone portable, l'utilisateur peut utiliser un casque filaire, le haut-parleur et le microphone intégrés pour passer des appels téléphoniques en Wi-Fi ou en 3G à l'aide d'une application VoIP[32].

Le , iOS 5 est lancé sur divers appareils, dont l'iPad de première génération, et peut être téléchargé via iTunes gratuitement[33].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Matthew Panzarino, « Rare full recording of 1983 Steve Jobs speech reveals Apple had been working on iPad for 27 years », sur thenextweb.com, (consulté le )
  2. « Daring Fireball: The Original Tablet », sur daringfireball.net (consulté le ).
  3. (en-US) Jeff Smykil, « Four Apple prototypes I've never heard of », sur Ars Technica, (consulté le ).
  4. (en-US) « The Apple Tablet: a complete history, supposedly », sur Engadget (consulté le ).
  5. (en-US) Chris Foresman, « How Star Trek artists imagined the iPad... nearly 30 years ago », sur Ars Technica, (consulté le ).
  6. (en) Star-Ledger Continuous News Desk, « Apple iPad tablet is unveiled at live press conference », sur nj, (consulté le ).
  7. (en) « Steve Jobs on Adobe, Gizmodo and why iPad came before iPhone », sur the Guardian, (consulté le ).
  8. (en) Azam Ahmed, « Executive Pleads Guilty to Leaking Apple Secrets », sur DealBook, (consulté le ).
  9. Apple, « iPad disponible aux États-Unis le 3 avril », sur apple.com/fr/, (consulté le ).
  10. (en-US) « iPad Wi-Fi + 3G Models Available in US on April 30 », sur Apple Newsroom (consulté le ).
  11. (en) « Can You Get By with 250 MB of Data Per Month? », sur TidBITS, (consulté le ).
  12. a et b « L'iPad sera disponible dans neuf pays supplémentaires le 28 mai », sur Apple Newsroom (France) (consulté le ).
  13. « Israël interdit toute importation d'iPad », sur LEFIGARO (consulté le ).
  14. « Pourquoi Israël interdit l'iPad », sur L'Obs (consulté le ).
  15. « Modèles iPad avec Wi-Fi disponibles en Chine le 17 septembre », sur Apple Newsroom (France) (consulté le ).
  16. (en-US) « 2010's 100 Best Innovations of the Year, All in One Place », sur Popular Science, (consulté le ).
  17. « iPad - The 50 Best Inventions of 2010 - TIME », sur web.archive.org, (consulté le ).
  18. (en) Matt Rosoff, « How to make the iPad a better music device », sur CNET, (consulté le ).
  19. (en-US) « Apple iPad Review: Laptop Killer? Pretty Close », sur AllThingsD (consulté le ).
  20. (en-US) David Pogue, « Looking at the iPad From Two Angles », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le ).
  21. (en-US) « The Unauthorized TechCrunch iPad Review », sur TechCrunch (consulté le )
  22. « Apple vend un million d’iPad », sur Apple Newsroom (France) (consulté le ).
  23. « Apple annonce ses résultats du quatrième trimestre », sur Apple Newsroom (France) (consulté le ).
  24. (en-GB) « iPad 2 tablet launched by Apple's Steve Jobs », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  25. (en) Communiqué de presse, « Apple lance l'iPad 2 », sur www.apple.com, (consulté le ).
  26. a b c et d « iPad - Caractéristiques techniques », sur support.apple.com, (consulté le ).
  27. (en) « Apple's iPad - The AnandTech Review », sur anandtech.com, (consulté le ).
  28. (en) « How to Mute iPad to Turn Off Sound and Audio Output », sur osxdaily.com, (consulté le ).
  29. (en) Steven John, « How to fully silence your iPad in 2 different ways », sur businessinsider.fr, (consulté le ).
  30. « iOS 4.2 d’Apple disponible aujourd’hui pour iPad, iPhone et iPod touch », sur Apple Newsroom (France) (consulté le )
  31. « Apple - iPad - It's thinner, lighter, and faster than ever. », sur web.archive.org, (consulté le )
  32. Philippe, « Apple confirme les applications VOIP 3G sur iPad, iPhone et iPod Touch », sur AccessOWeb (consulté le ).
  33. Communiqué de Presse, « Apple lance iPhone 4S, iOS 5 et iCloud », sur www.apple.com, (consulté le ).