IFA-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

IFA-2 (acronyme d'Interconnexion France-Angleterre 2) est une liaison sous-marine HVDC sous la Manche entre la France (Normandie) et le Royaume-Uni (Devon)[1]. Elle est mise en service en janvier 2021[2].

Spécification[modifier | modifier le code]

Le câble sous-marin a une longueur de 204 km, sous une tension de 320 kV pour une puissance de 1 000 MW[3]. Il s'agit du deuxième câble sous la Manche, après IFA 2000.

Parcours[modifier | modifier le code]

Les différents réseaux électriques d'Europe.
Liaisons sous-marines électriques HVDC en Europe (à l'exception des lignes de faible puissance). Légende : - existant, - projet approuvé, - options à l'étude.

IFA-2 relie le réseau synchrone de Grande-Bretagne (en) au réseau synchrone d'Europe continentale (en). La liaison avec le réseau français se fait à la sous-station de 400 kV de Tourbe. De là, un câble souterrain à haute tension et à courant alternatif (HVAC) de 300 m mène à la station de conversion située à proximité. De la station de conversion, un câble HVDC souterrain de 24 km court jusqu'au point d'atterrage à l'est de Merville-Franceville-Plage , près de Caen en Normandie.

Du côté britannique, le point d'atterrage est situé à Monks Hill Beach, à l'extrémité sud de RNAS Lee-on-Solent (HMS Daedalus) (en), près de Portsmouth. La station de conversion est située au nord-est de l'aérodrome de Solent. De là, un câble HVAC long de 2 km passe sous l'eau jusqu'au point de connexion au réseau à la sous-station de 400 kV de Chilling, près de Warsash (en), Hampshire[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet a été développé par IFA2 SAS, une coentreprise entre UK National Grid et RTE, en France[3].

En 2015, la Commission européenne a identifié IFA-2 comme l'un des principaux projets d'infrastructure énergétique[1]. Le développement des énergies renouvelables intermittentes et diffuses conduit au renforcement des interconnexions européennes[4].

En 2017, le contrat pour l'IFA-2 a été attribué à Prysmian Group et à ABB[3].

En octobre 2019, la construction du bâtiment du convertisseur, en Angleterre, est achevée[5]. Les travaux de pose de câbles dans l'est du Solent ont lieu fin 2019[6].

Le câble est mis sous tension pour la première fois le 15 octobre 2020, en préparation des tests avant la mise en service[7].

Normand Pacific dans le Solent pour des travaux d'enfouissement de câbles relatifs à IFA-2[6]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]