IBM Fellow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Donna Dillenberger, IBM Fellow 2015
Benoit Mandelbrot, IBM Fellow 1974.
Grady Booch.
John Backus.
Frances Allen, IBM Fellow 1989.
Monty Deneau, IBM FEllow 2013.

IBM Fellow ou Fellow IBM est le plus haut niveau de carrière technique que l’on peut atteindre chez IBM. Les Fellows sont nommés par le directeur général d'IBM. C'est aussi la plus grande distinction honorifique qu'un scientifique, un ingénieur ou un programmeur d'IBM peut obtenir. Généralement, entre quatre et neuf (onze en 2014) IBM Fellows sont nommés chaque année, en mai ou en juin.

Vue d'ensemble[modifier | modifier le code]

Le programme des IBM Fellows a été fondé en 1962 par Thomas Watson Jr., afin de promouvoir la créativité parmi les professionnels « les plus exceptionnels » de l'entreprise. Les premières nominations ont été faites en 1963. Les critères de nomination sont rigoureux et ne prennent en compte que les réalisations techniques les plus significatives. En plus d'un historique de réalisations exceptionnelles, les candidats doivent également être considérés comme ayant le potentiel de continuer à faire des contributions. Francis E. Hamilton est considéré comme le premier IBM Fellow, nommé en 1963, entre autres pour son travail sur le développement de l'IBM 650[1],[2]. En 1989, Frances Allen devient la première femme IBM Fellow.

Les Fellows IBM ont toute latitude pour définir et poursuivre des projets dans leur domaine d'expertise avec les soutien de l’entreprise. En 2016, seuls 278 employés d'IBM ont obtenu la distinction IBM Fellow, et 98 d'entre eux sont encore en activité. Les IBM Fellows ont produit 9 329 brevets, reçu cinq prix Nobel, des milliers de citations gouvernementales et professionnelles et ont fourni un très grand ensemble de publications dans des revues scientifiques[3].

Fellows illustres[modifier | modifier le code]

Parmi les IBM Fellows il y a les prix Nobel Gerd Binnig et Heinrich Rohrer (microscope à effet tunnel) et Johannes Georg Bednorz et Karl Alexander Müller (supraconducteur à haute température), tous du Laboratoire IBM de Zurich, ains que Leo Esaki (diode à effet tunnel). Autres Fellows renommés sont les mathématiciens Benoît Mandelbrot (pionnier des fractales) et les lauréats du prix Turing John Backus (Fortran), Kenneth Iverson (APL), Edgar Frank Codd (base de données relationnelle), John Cocke (compilateurs, architecture RISC) et Frances Allen (compilateurs optimisants). D'autres travaux pionniers réalisés par des Fellows IBM ont été les premiers disques durs (Reynold Johnson, 1956), DRAM (Robert Dennard 1966), ISA (AT-Bus, Mark Dean), le trackpoint (Ted Selker), et le langage SQL (Donald D. Chamberlin 1974).

Liste de Fellows IBM[modifier | modifier le code]

En ordre chronologique, jusqu'en 2018:

1963 - 1970[modifier | modifier le code]

1970 - 1979[modifier | modifier le code]

1980 - 1989[modifier | modifier le code]

1990 - 2000[modifier | modifier le code]

2000 - 2009[modifier | modifier le code]

2010 - 2018[modifier | modifier le code]

  • James C. Colson (2010)
  • Jeffrey A. Frey (2010)
  • Alfred Grill (2010)
  • Subramanian Iyer (2010)
  • Anant D. Jhingran (2010)
  • Charles Johnson (2010)
  • David Ferrucci (en) (2011)
  • Renato Recio (2011)
  • Bradford Brooks (2011)
  • Steven W Hunter (2011)
  • Nagui Halim (2011)
  • Stefan Pappe (2011)
  • Wolfgang Roesner (2011)
  • Bob Blainey (2011)
  • Luba Cherbakov (2012)[14]
  • Paul Coteus (2012)[14]
  • Ronald Fagin (2012)[14]
  • Vincent Hsu (2012)[14]
  • Jeff Jonas (2012)[14]
  • Ruchir Puri (en) (2012)[14]
  • Balaram Sinharoy (2012)[14]
  • Neil Bartlett (2013)[15]
  • Jon Casey (2013)[15]
  • Monty Denneau (en) (2013)[15]
  • Jason McGee (2013)[15]
  • John Ponzo (2013)[15]
  • Heike Riel (2013)[15]
  • Dinesh Verma (2013)[15]
  • Chandu Visweswariah (2013)[15]
  • Sandy Bird (2014) [16]
  • Rhonda Childress (2014) [16]
  • Alessandro Curioni (2014) [16]
  • Tamar Eilam (2014) [16]
  • Mike Haydock (2014) [16]
  • Namik Hrle (2014) [16]
  • Dharmendra Modha (en) (2014) [16]
  • Aleksandra (Saška) Mojsilović (2014) [16]
  • Krishna Ratakonda (2014) [16]
  • Shivakumar Vaithyanathan (2014) [16]
  • Andy Walls (2014) [16]
  • Donna Dillenberger (2015) [17]
  • Chitra Dorai (2015) [17]
  • Michael Factor (2015) [17]
  • Steve Fields (2015) [17]
  • Mickey Iqbal (2015) [17]
  • Bala Rajaraman (2015) [17]
  • Berni Schiefer (2015) [17]
  • James Sexton (2015) [17]
  • Jing Shyr (2015) [17]
  • John Smith (2015) [17]
  • Mac Devine (2016) [3]
  • Blaine Dolph (2016) [3]
  • Stacy Joines (2016) [3]
  • Shankar Kalyana (2016) [3]
  • Adam Kocoloski (2016) [3]
  • Bill Kostenko (2016) [3]
  • JR Rao (2016) [3]
  • Salim Roukos (2016) [3]
  • Ajay Royyuru (2016) [3]
  • Gosia Steinder (2016) [3]
  • Tanveer Syeda-Mahmood (2016) [3]
  • Charlie Hill (2017) [18]
  • Dakshi Agrawal (2017)[18]
  • Ed Calusinski (2017)[18]
  • Hillery Hunter (2017)[18]
  • Hugo M. Krawczyk (2017)[18]
  • Matt Huras (2017)[18]
  • Matthias Steffen (2017)[18]
  • Rachel Reinitz (2017)[18]
  • Sam Lightstone (2017)[18]
  • Sridhar Muppidi (2017)[18]
  • Harry Kolar (2018)[19]
  • Jay Gambetta (en) (2018)[19]
  • Jianying Hu (en) (2018)[19]
  • Kyle Brown (2018)[19]
  • Mike Williamns (2018)[19]
  • Paul Taylor (2018)[19]
  • Teresa Hamid (2018)[19]
  • Vijay Narayanan (2018)[19]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j et k « There are but a few », IBM Corporation, 1981.
  2. « 650 Chronology », IBM Corporation (consulté le 16 juin 2013) : « Refinement of the concepts and engineering design of the eventual production 650 system were carried out in the early-1950s, principally at IBM's laboratory in Endicott, N.Y., under the direction of Frank E. Hamilton, Ernest S. Hughes, Jr., and James J. Troy, who were the chief inventors. ».
  3. a b c d e f g h i j k et l 2016 IBM Fellows
  4. a b c d et e David W. Kean, "IBM San Jose A Quarter Century of Innovation" IBM Corp. circa 1977
  5. Herman Heine Goldstine, MacTutor History of Mathematics archive. School of Mathematics and Statistics, University of St Andrews, Scotland.
  6. Richard Goering: “Bill Beausoleil, 1950s Computer Pioneer, Shapes RTL Emulation Technology Today”, Industry Insights Blog, Cadence. November 15, 2012.
  7. « Harlan D. Mills retires », IBM Federal Systems Division, 23 juin 1987, dernière page.
  8. « Honorary Fellows - 2003 - Professor Sir Alec Broers », Institution of Mechanical Engineers (en) (consulté le 16 octobre 2011)
  9. « Computer Pioneers – George Radin », Institute of Electrical and Electronics Engineers (consulté le 8 février 2014)
  10. a b et c « IBM Names Three Fellows For Technical Contributions », Computerworld,‎ (lire en ligne)
  11. DRAM - the Team
  12. Courte biographie dans : « Two-level coding for error control in magnetic disk storage products », IBM Journal of Research and Development, vol. 33, no. 4, p. 470-484, 1989.
  13. a b c d et e “Five top innovators named IBM Fellows”, IBM. 2004.
  14. a b c d e f et g 2012 IBM Fellows, IBM.
  15. a b c d e f g et h « IBM Awards Highest Technical Honor to Eight New Fellows as Company Celebrates 50th Anniversary of Program », IBM,
  16. a b c d e f g h i j et k 2014 IBM Fellows
  17. a b c d e f g h i et j 2015 IBM Fellows
  18. a b c d e f g h i et j 2017 IBM Fellows
  19. a b c d e f g et h "2018 IBM Fellows", IBM. Retrieved 2018-04-13.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :