Iñaki Williams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Iñaki Williams
Image illustrative de l’article Iñaki Williams
Williams avec l'Athletic Club en 2018.
Situation actuelle
Équipe Athletic Club
Numéro 9
Biographie
Nom Iñaki Williams Arthuer
Nationalité Ghanéenne
Espagnole
Nat. sportive Ghanéenne
Naissance (29 ans)
Bilbao (Espagne)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. Depuis 2014
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2009-2012 CD Pampelune
2012-2013 Athletic Club
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2012-2013 CD Baskonia 018 0(7)
2013-2015 Bilbao Athletic 033 (21)
2014- Athletic Club 422 (101)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2015-2016 Espagne espoirs 017 0(3)
2016-2020 Pays basque 005 0(0)
2016 Espagne 001 0(0)
2022- Ghana 017 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Iñaki Williams Arthuer, né le à Bilbao, est un footballeur international ghanéen, qui évolue au poste d'attaquant à l'Athletic Club. Il est le grand frère de Nico Williams.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Né à Bilbao et d'origine ghanéenne par ses parents[1], Williams rejoint le centre de formation de l'Athletic Club à l'âge de 16 ans. La même année, il fait ses débuts avec le club de troisième division du CD Baskonia.

Le , Williams signe un contrat avec le club basque jusqu'en 2017. Le , il fait ses débuts avec l'Athletic Club. En effet, il remplace Aritz Aduriz lors de la défaite 0-1 face au Córdoba CF. Il devient alors l’un des rares joueurs d’origine africaine à jouer dans l’équipe première dans l’histoire de l’Athletic, devancé chronologiquement notamment par Jonás Ramalho.

Le , lors du seizième de finale de Ligue Europa opposant son club au Torino, Williams inscrit son premier but pour le club basque.

Le , face au club d'Elche CF, il inscrit cette fois-ci son premier but en championnat, lors d'une victoire 3-2 des Basques.

Le , il marque un but en finale de la Coupe d'Espagne (défaite 3 à 1 face au FC Barcelone).

Le , Williams prolonge avec le club basque jusqu'en 2025. Sa clause libératoire est désormais fixée à 80 M€ et évoluera progressivement jusqu’à 108 M€[2].

En , il met fin à une série de 770 jours sans marquer à San Mamés[3] en inscrivant un doublé face au Sevilla FC qui donne la victoire à son équipe (2-0).

Le , devant l'intérêt de Manchester United, Iñaki Williams prolonge son contrat avec le club basque jusqu'en 2028. Sa clause libératoire est désormais fixée à 135 M€[4].

Á la suite d'un match de championnat face à l'Espanyol (1-1), le 25 janvier 2020, Williams confie qu'il a été victime de cris racistes de la part de certains supporters catalans. Une enquête judiciaire a ensuite été ouverte.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Espagne[modifier | modifier le code]

Le 20 mars 2015, Williams a reçu sa première convocation en équipe nationale, étant sélectionné dans l'équipe des moins de 21 ans de l'Espagne dirigée par Albert Celades pour des matchs amicaux contre la Norvège et la Biélorussie[5]. Il a fait ses débuts le 26 contre la Norvège, remplaçant le buteur Munir El Haddadi à la mi-temps lors d'une victoire amicale 2-0 à Cartagena[6].

Williams a été sélectionné comme l'un des 11 joueurs suppléants pour l'équipe d'Espagne de Vicente del Bosque lors de l'UEFA Euro 2016[7]. Il a fait ses débuts en équipe senior le 29 mai, remplaçant son compatriote débutant Marco Asensio à l'heure de jeu lors d'une victoire amicale 3-1 contre la Bosnie-Herzégovine[8].

Le 12 octobre 2018, Williams a fait ses débuts pour l'équipe représentative du Pays basque, jouant les 90 minutes complètes lors d'une victoire 4-2 contre le Venezuela au stade Mendizorrotza[9].

Ghana[modifier | modifier le code]

Vers le moment de ses débuts avec l'Espagne en 2016, Williams était également convoité par l'équipe nationale du Ghana, étant observé par leur éclaireur espagnol, Gerard Nus[10]. En 2021, n'ayant pas fait d'apparitions compétitives pour l'Espagne qui l'auraient lié définitivement à sa nation de naissance, il a évoqué la possibilité de jouer pour le Ghana : « Mes parents viennent d'Accra et j'aime vraiment y aller. Mais je n'y suis pas né ni élevé, ma culture est ici, et il y a des joueurs pour qui cela signifierait plus. Je ne pense pas que ce serait juste de prendre la place de quelqu'un qui mérite vraiment d'y aller et qui se sent à 100 % ghanéen. »[11] Les médias locaux ont interprété cela comme un rejet de toute approche des Black Stars[12],[13].

Finalement, le 5 juillet 2022, Williams a annoncé qu'il se mettait à la disposition de la nation africaine en vue de la Coupe du monde de la FIFA 2022[14],[15]. En septembre, il a reçu sa première convocation pour des matchs amicaux avec le Brésil et le Nicaragua[16]. Il a fait ses débuts contre le Brésil, jouant la seconde mi-temps de la défaite 3-0 à Le Havre[17]. Il a été sélectionné dans l'équipe du Ghana pour la phase finale au Qatar ; au sein de l'équipe, il a été surnommé « Kweku » en référence au jour de sa naissance, conformément à la coutume ghanéenne[18]. Le 31 décembre 2023, il est retenu dans la liste des vingt-sept joueurs ghanéens sélectionnés par Chris Hughton pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 2023.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Williams a reçu son prénom basque en l'honneur d'un travailleur de Caritas Internationalis à Bilbao qui a aidé ses parents après leur arrivée en Espagne l'année de sa naissance ; ils avaient reçu le conseil d'un avocat non identifié de prétendre venir d'un pays en guerre, à savoir le Liberia, lorsqu'ils sont entrés pour la première fois dans le pays[19],[11]. Son frère cadet, Nico, est également footballeur et attaquant ; lui aussi a été formé à l'Athletic Bilbao[20],[21],[22],[11].

Williams a été l'une des vedettes de la série documentaire télévisée Six Dreams d'Amazon Prime, enregistrée pendant la saison 2017-2018[23]. Il parle espagnol, akan, basque et anglais[24],[21]. En 2021, il a déclaré que lui et sa famille avaient perdu la maîtrise de l'anglais, mais communiquaient toujours avec des parents dans le dialecte twi de l'akan[11].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Iñaki Williams au [25]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Espagne/ Ghana Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2013-2014 Drapeau de l'Espagne CD Baskonia D4 18 7 - - - - - - - - - - - - - - 18 7 0
2013-2014 Drapeau de l'Espagne Bilbao Athletic D3 14 8 3 - - - - - - - - - - - - - 14 8 3
2014-2015 D3 18 13 3 - - - - - - - - - - - - - 18 13 3
Sous-total 32 21 6 - - - - - - - - - - - - - 32 21 6
2014-2015 Drapeau de l'Espagne Athletic Bilbao Liga 19 1 1 4 1 0 - - - C3 2 1 0 - - - 25 3 1
2015-2016 Liga 25 8 3 5 3 0 - - - C3 7 2 2 1 0 0 38 13 5
2016-2017 Liga 38 5 6 3 2 0 - - - C3 8 1 1 - - - 49 8 7
2017-2018 Liga 38 7 6 1 0 0 - - - C3 13 3 2 - - - 52 10 8
2018-2019 Liga 38 13 4 3 2 0 - - - - - - - - - - 41 15 4
2019-2020 Liga 38 6 1 8 4 2 - - - - - - - - - - 46 10 3
2020-2021 Liga 38 6 6 6 1 1 2 1 1 - - - - - - - 46 8 8
2021-2022 Liga 38 8 5 4 0 0 2 0 0 - - - - - - - 44 8 5
2022-2023 Liga 35 10 3 6 1 2 - - - - - - - 8 0 0 49 11 5
2023-2024 Liga 36 12 4 5 2 2 - - - - - - - 8 1 0 49 15 6
Sous-total 343 76 39 45 16 7 4 1 1 - 30 7 5 17 1 0 439 101 52
Total sur la carrière 393 104 45 45 16 7 4 1 1 - 30 7 5 17 1 0 489 129 58

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Iñaki Williams: «Tengo entre 5 y 10 millones de euros» », sur Athletic - El Correo, (consulté le )
  2. « Officiel : L'athletic Bilbao blinde Iñaki Williams ! », sur footmercato.net,
  3. « Iñaki Williams met fin à une terrible série à San Mamés », sur besoccer.com,
  4. « Iñaki Williams prolonge à Bilbao jusqu'en 2028 », sur lequipe.fr,
  5. (es) « Williams, a la sub-21 » [« Williams, à la sélection des moins de 21 ans »], El País, (consulté le )
  6. Antonio D. Muñoz, « Spain beats Norway and strengthens the team (2–0) » [archive du ], Fédération royale espagnole de football, (consulté le )
  7. « Euro 2016: Costa and Mata dropped from Spain's provisional squad », (consulté le )
  8. (es) Tomás Campos, « Nolito endulza un duelo atípico » [« Nolito adoucit un duel atypique »], Marca, Madrid, (consulté le )
  9. (es) Endika Río, « Martín, Elustondo, Yuri y Williams juegan los 90 minutos » [« Martín, Elustondo, Yuri et Williams jouent pendant 90 minutes »], Mundo Deportivo, (consulté le )
  10. Prince Narkortu Teye, « Gerard Nus: Inaki Williams could play for Ghana », FootballCo Media, (consulté le )
  11. a b c et d Sid Lowe, « Iñaki Williams: 'My parents crossed the desert barefoot to get to Spain' », The Guardian, (consulté le )
  12. « I feel more Spanish than Ghanaian – Inaki Williams shuts door on Black Stars », (consulté le )
  13. Mishael Quaynor, « I don't feel Ghanaian enough to play for Black Stars – Inaki Williams », (consulté le )
  14. (es) « 🇬🇭🖤@ghanaofficial »,‎ (consulté le )
  15. Clinton Eleto, « Breaking News: Inaki Williams confirms Ghana Black Stars switch », (consulté le )
  16. « Ghana newboy Inaki Williams gets maiden Black Stars call up for Brazil, Nicaragua friendlies », (consulté le )
  17. « Ghana coach downplays 'danger' of his World Cup reshuffle », Radio France Internationale, (consulté le )
  18. Sid Lowe, « Iñaki Williams: 'Playing for Ghana allows me to get closer to my roots' », The Guardian, (consulté le )
  19. « Iñaki Williams explains how he got his name and why Bilbao means so much to him », Diario AS, (consulté le )
  20. (es) Endika Río, « El hermano de Iñaki Williams debuta con gol en el juvenil del Athletic » [« Le frère d'Iñaki Williams débute avec un but chez les jeunes de l'Athletic »], Mundo Deportivo, (consulté le )
  21. a et b Kade Krichko, « Iñaki Williams blazes a trail at Spain's historic Athletic Club: 'I have in my blood what it means to be Basque' », ESPN, (consulté le )
  22. (es) Jorge Abizanda, « El imparable ascenso de Nico Williams en el Athletic » [« L'ascension imparable de Nico Williams à l'Athletic »], ABC, (consulté le )
  23. Rafael García Domínguez, « Six Dreams: Amazon launch series following LaLiga stars lives », Diario AS, (consulté le )
  24. Juliet Bawuah, « Exclusive interview with Iñaki Williams after switching nationality to play for Black Stars », sur YouTube (consulté le )
  25. « Fiche d’Iñaki Williams », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]