Iâh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Iâh
Divinité égyptienne
Image illustrative de l’article Iâh
Caractéristiques
Nom en hiéroglyphes
iaHiaH
Translittération Hannig ỉˁḥ
Représentation Enfant portant la tresse de l’enfance et coiffé d’un disque surmontant un croissant lunaire
Région de culte Égypte antique

Dans la mythologie égyptienne, Iâh[1] est un dieu mineur lié à l'astre lunaire.

Sa représentation polymorphique s'explique par le fait qu'il est souvent associé à une autre divinité qui s'identifie à lui :

  • Sous la forme d'un ibis, il est une manifestation du dieu Thot ;
  • Sous les traits d'un enfant portant la tresse de l’enfance et coiffé d’un disque et d’un croissant lunaire, il est alors Khom-Lunus[réf. nécessaire] ;
  • Osiris prend la forme de Iâh quand il s'identifie à la Lune ;
  • On le trouve également représenté sous la forme d'un dieu à tête d'épervier.

Plusieurs souverains prirent son nom, dont le roi fondateur de la XVIIIe dynastie Ahmôsis (ỉˁḥ-ms) et sa mère la libératrice Iâhhotep.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Iah, Yah, Aah ou Aah-te-Huti

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Richard H. Wilkinson, The Complete Gods and Goddesses of Ancient Egypt, Thames & Hudson, , p. 111