Hypsilophodon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Hypsilophodon, ou « dent en crête immense » est un genre de petit dinosaure ornithopode du Crétacé inférieur d'Europe et d'Amérique du Nord. Il mesurait environ 2 m de long à l'âge adulte et tout juste 1 m de haut. Il devait peser environ 25 kg et faisait partie de l'ordre des Ornithischiens, et de la famille des hypsilophodontidés. Une seule espèce est connue : Hypsilophodon foxii .

Description[modifier | modifier le code]

Ses fossiles ont été retrouvés en Angleterre, en Espagne et peut-être aux États-Unis où certains fossiles lui appartenant auraient été retrouvés, mais sans certitude à ce jour. Il vivait pendant le Crétacé inférieur, de -125 à -120 millions d'années.

Hypsilophodon était un dinosaure pacifique. Il ne mangeait que des végétaux, le plus souvent de très petite taille, feuilles et pousses sur les arbres[réf. nécessaire], grâce notamment à son bec corné, à l'avant du museau, bec qui ressemblait d'ailleurs beaucoup à celui des tortues. Sa tête n'était pas plus grande qu'une main d'enfant. Ses joues charnues lui permettaient de garder sa nourriture à l'intérieur de sa bouche lorsqu'il était occupé à la mâcher[réf. nécessaire]. Les muscles actionnant les mâchoires étaient très puissants et situés à l'arrière du crâne[réf. nécessaire].

Les paléontologues ont pensé au début, après avoir étudié les os des pieds de l'Hypsilophodon qui celui-ci avait la faculté de grimper aux arbres, dans la mesure où ces os ressemblaient beaucoup à ceux d'autres animaux arboricoles comme les singes[réf. nécessaire]. Les premières reconstitutions de ce dinosaure le montrent perché sur les branches[réf. nécessaire], mais l'on s'est aperçu plus tard que ses pieds n'étaient en fait aucunement capables de s'accrocher aux arbres à cause de la forme de leurs orteils[réf. nécessaire].

Comme de nombreux autres ornithopodes, Hypsilophodon était pourvu de pattes postérieures longues et musclées, avec des os minces et légers, qui lui permettaient de courir à toute allure lorsque celui-ci était coursé par un carnivore. Sa longue queue lui servait, comme de nombreux autres dinosaures de cette espèce, de balancier, et n'avait, de ce fait, aucune difficulté à échapper à ses prédateurs.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Barrett et José Luiz Sanz - « Dinosaures, les seigneurs de la Terre », éditions Nathan (2000 - 2001).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]