Hypothèse arménienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'hypothèse arménienne du foyer originel des langues indo-européennes suggère que la langue proto-indo-européenne aurait été parlée au cours du IVe millénaire av. J.‑C. sur le Haut-plateau arménien et dans les steppes de l'Europe de l'Est selon l'idée de 1873 de Müller. Les Indo-Européens auraient eu deux territoires d'origine. C'est un modèle indo-hittite qui exclut les langues anatoliennes de son scénario. Elle s'appuie sur la théorie glottalique : les particularités phonologiques qu'elle postule seraient mieux conservées dans les langues germaniques et la langue arménienne, celle-ci étant un dialecte resté in situ, et particulièrement archaïque en dépit de son apparition tardive. La langue proto-grecque serait pratiquement contemporaine du mycénien au XVIIe siècle av. J.-C., associant étroitement la migration grecque en Grèce avec la migration indo-aryenne en Inde à la même époque (impliquant une expansion indo-européenne lors du passage à l'âge du bronze tardif, avec la possibilité que les Kassites soient indo-européens).

L'hypothèse arménienne est celle qui postule la date la plus tardive pour le proto-indo-européen (hormis les langues anatoliennes), environ un millénaire plus tard que les grandes migrations de l'hypothèse kourgane. En cela, elle s'oppose à l'hypothèse anatolienne : malgré la proximité géographique des foyers suggérés, l'écart de date est de près de trois millénaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • T. V. Gamkrelidze et V. V. Ivanov, The Early History of Indo-European Languages, Scientific American, March 1990
  • I.M. Diakonoff, The Prehistory of the Armenian People (1984).
  • Robert Drews, The Coming of the Greeks (1988), plaide pour une arrivée tardive des Grecs sur la base de l'hypothèse arménienne.
  • Martiros Kavoukjian, Armenia, Subartu, and Sumer : the Indo-European homeland and ancient Mesopotamia, trans. N. Ouzounian, Montreal (1987), (ISBN 0-921885-00-8).

Liens externes[modifier | modifier le code]