Hypnotic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doctor Sleep.

Hypnotic (Doctor Sleep) est un film britannique réalisé par Nick Willing. Sorti en 2002, il s'inspire du livre de Madison Smartt Bell, Doctor Sleep. C'est un thriller fantastique qui met aux prises un hypnotiseur (Goran Visnjic) et un tueur d'enfants sataniste[1].

Ce film à petit budget, sans acteur connus à l'affiche, s'il a été plutôt bien accueilli par la critique[2], n'a pas rempli les salles[3].

Le cinéaste Robert Rodriguez tourne en 2019, un film intitulé Hypnotic[4]. On ignore tout du scénario mais on sait qu'il s'agit d'un film de science-fiction. Cela ne devrait donc être ni une suite, ni un remake de l'œuvre de de Nick Willing. On comprend mal dans ce cas pour quelle raison il a choisi le même titre, orthographié exactement de la même façon.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le docteur Michael Strother, est un hypnothérapeute londonien spécialiste de la désintoxication tabagique. Parfois, lors de brefs «flashs», il entrevoit des pensées qui obsèdent ses patients. C'est le cas alors qu'il soigne Janet Losey (Shirley Henderson), qui travaille pour Scotland Yard : il voit une petite fille qui se noie dans un lac. L'enquêtrice comprend qu'il s'agit de la jeune Heather (Sophie Stuckey), qui vient d'échapper, en sautant d'un pont, à un tueur pédophile en série. Mais l'enfant traumatisé s'est enfermée dans le mutisme. Janet parvient à convaincre Michael d'utiliser ses dons sur la fillette afin qu'elle retrouve l'usage de la parole. Et qu'elle leur dise ce qu'elle sait sur le tueur d'enfants. Lors d'analyses médicales on a découvert que ce dernier, un théosophe[5], a injecté son "propre" sang dans les veines d'Heather et qu'il a prélevé celui de la gamine. Il en à fait de même avec ses trois jeunes victime précédentes. À quelles fins ?

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Satanique », sur L'Internaute
  2. « Hypnotic : Critique presse », sur Allociné
  3. « Hypnotic. En France, 101 239 entrées seulement. (Les autres chiffres semblent inexacts, il manque ceux du Royaume-Unis) », sur JP's Box-Office
  4. « Hypnotic : Robert Rodriguez prépare un thriller de science-fiction ! », sur Ciné Série
  5. « Les francs-maçons du XVIIIe siècle, les spiritistes, les théosophes comme Saint-Germain et Cagliostro affirmaient être âgés de plusieurs milliers d’années. Ils mentaient, sans aucun doute. — (Antal Szerb, La Légende de Pendragon, 1934, page 122. » (Extrait de la définition du Wiktionnaire)

Liens externes[modifier | modifier le code]