Hyphalosaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hyphalosaurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Hyphalosaurus (Hyphalosaurus lingyuanensis).
Classification
Règne Animalia
Classe Sauropsida
Ordre  Choristodera
Famille  Hyphalosauridae

Genre

 Hyphalosaurus
Gao, Tang, et Wang[1], 1999

Espèces de rang inférieur

  • H. lingyuanensis
  • H. baitaigouensis

Hyphalosaurus est un genre éteint de « reptiles » aquatiques de l'ordre des Choristodera, contenant deux espèces découvertes en Chine : H. lingyuanensis dans la formation du Yixian, et H. baitaigouensis de la formation de Jiufotang. Il constitue l'un des plus intéressants fossiles découvert dans la formation de Jehol de la province chinoise du Liaoning. Cette formation date du Crétacé inférieur (Aptien) et s'est déposée il y a environ 125 millions d'années.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de ce genre vient de deux racines grecques[2] : hyphalos (submergé, sous l'eau) et sauros (lézard) par référence au mode de vie aquatique de ce reptile.

Historique[modifier | modifier le code]

À la suite de leur découverte, l'empreinte et la contre-empreinte de l'holotype furent confiées à deux groupes de chercheurs. Chacun décrivit le taxon et publia ses résultats indépendamment, en donnant à l'animal deux noms différents. Par la suite, il fut rapidement montré[2] que Sinohydrosaurus et Hyphalosaurus étaient les images miroirs l'une de l'autre, et représentaient en fait le même spécimen. Sinohydrosaurus est considéré comme un synonyme d'Hyphalosaurus, parce que ce dernier nom fut publié en premier.

Les fossiles d'Hyphalosaurus sont relativement répandus dans la formation du Yixian. Tous les stades de croissance sont connus, depuis des embryons dans des œufs jusqu'à des adultes pleinement formés. Cet animal atteignait au stade adulte la taille d'environ 0,8 mètre.

Description[modifier | modifier le code]

Le mode de vie de cet animal fut clairement aquatique, comme le montre son cou et sa queue très allongés, et la taille relativement réduite de ses membres. Superficiellement, il ressemble à un petit plésiosaure ou à un nothosaure, de grands reptiles marins qui étaient ses contemporains. Cette ressemblance résulte d'une convergence, mais elle ne reflète pas de parenté évolutive.

Un fossile datant de 120 millions d'années a été découvert en 2007 avec deux têtes, ce qui constitue le cas connu le plus ancien de polycéphalie (en)[3],[4],[5]

Classification[modifier | modifier le code]

Hyphalosaurus appartient à l'ordre des Choristodera, et il est lié à des espèces de plus grande taille, comme celles du genre Champsosaurus, d'apparence proche des crocodiles, et de plus petite taille, comme celles du genre Monjurosuchus, semblables aux lézards[6].

Il a pour plus proche parent Shokawa ikoi, d'apparence similaire, datant également du Crétacé inférieur, dans ce qui était le Japon. Les choristodères étaient un ordre de reptiles aquatiques qui survécut à l'extinction de la fin du Crétacé, mais ils s'éteignirent totalement au début du Miocène.

La synthèse réalisée par Mikko Haaramo en 2015[7], donne la classification suivante pour Hyphalosaurus qui est placé en groupe frère avec le genre Shokawa au sein de la famille des Hyphalosauridae :


Choristodera 

? Irenosaurus



? Khurendukhosaurus



? Lazarussuchus


unnamed

? Actiosaurus




Cteniogenidae / Cteniogenys


unnamed

Pachystropheus


 Monjurosuchidae 

Philydrosaurus



Monjurosuchus



 Hyphalosauridae 

Shokawa



Hyphalosaurus



 Neochoristodera 
 Simoedosauridae 

Ikechosaurus



Tchoiria



Simoedosaurus



 Champsosauridae 

Eotomistoma



Champsosaurus








Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) K. -Q. Gao, Z. -L. Tang, and X. Wang. 1999. A long-necked diapsid reptile from the Upper Jurassic/Lower Cretaceous of Liaoning Province, Northeastern China. Vertebrata PalAsiatica, vol. 37, no 1, 1999, p. 1-8
  2. a et b (en) Joshua B. Smith et Jerald D. Harris, A taxonomic problem concerning two diapsid genera from the lower Yixian formation of Liaoning province, Northeastern China, Journal of Vertebrate Paleontology 21(2):389–391, June 2001, [PDF] texte intégral en ligne
  3. Buffetaut et al. (2006) "A two-headed reptile from the Cretaceous of China" Biology Letters Early Online (DOI: 10.1098/rsbl.2006.0580)
  4. Fox News: Prehistoric Reptile Fossil Found With Two Heads
  5. BBC NEWS | Science/Nature | Two-headed reptile fossil found
  6. (en) Matsumoto, R. & Evans, S.E., Choristoderes and the freshwater assemblages of Laurasia, J. Iberian Geol., vol. 36, no 2, 2010, p. 253–274
  7. (en) Mikko Haaramo, « †Choristodera », Mikko's Phylogeny Archive, (consulté le 5 octobre 2017)

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Référence Fossilworks Paleobiology Database : Hyphalosaurus Gao et al., 1999 (en)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :