Hypervelocity Wind Tunnel 9

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hypervelocity Wind Tunnel 9
Création 1976
Pays USA
Rôle Moyen d'essais
Fait partie de Arnold Engineering Development Complex

L'Hypervelocity Wind Tunnel 9 est une soufflerie hypersonique de l'Arnold Engineering Development Complex située à White Oak (Maryland), près de Washington. C'est le dernier moyen encore en fonctionnement du défunt Naval Ordnance Laboratory.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin de la seconde guerre mondiale des souffleries supersoniques sont transférées de Kochel am See à Oak Ridge au Naval Surface Warfare Center, devenu par la suite Naval Ordnance Laboratory. Une douzaine de scientifiques allemands accompagneront ce transfert[1]. Par la suite diverses soufllerie seront construites dont l'Hypervelocity Wind Tunnel 9 en 1976.

La soufflerie[modifier | modifier le code]

Le moyen est une soufflerie hypersonique avec cinq tuyères de Laval correspondantes à des nombres de Mach compris entre 7 et 16.5. L'écoulement est obtenu à partir d'un réservoir de pression 1900 atm et de température 2000 K et autorise des rafales allant jusqu'à 15 s. La veine d'essai a un diamètre de 1.5 m environ[2],[3]. Elle est destinée à la simulation de rentrée de corps balistiques ou de la propulsion d'intercepteurs de type THAAD.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]