Hyperandrogénie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'hyperandrogénie est un excès d'hormones sexuelles mâles (hyper : trop, androgène : hormones sexuelles mâles) [1].

Symptômes[modifier | modifier le code]

L'hyperandrogénie peut se manifester notamment par un hirsutisme [2], une acné [2], +/- d'autres signes liés à la cause comme une aménorrhée [3].

Confirmation biologique du diagnostic[modifier | modifier le code]

L'hyperandrogénie peut être confirmée par le dosage sanguin des androgènes : testostérone totale, et/ou testostérone libre notamment [4].

Causes[modifier | modifier le code]

Une hyperandrogénie peut être causée par [4] :

Traitement[modifier | modifier le code]

La prise en charge d'une hyperandrogénie repose, quand cela est possible, sur le traitement des symptômes, notamment certains anti-androgènes, certaines pilules contraceptives et des traitements dermatologiques [5] ; et le traitement de la cause si possible.

Athlétisme[modifier | modifier le code]

La Fédération internationale d'athlétisme veut imposer des règles d’éligibilité aux compétitions féminines basées sur l'idée que le taux de testostérone et les performances sont directement corrélés, et que l’hyperandrogénie de certaines athlètes les ferait profiter d’avantages inéquitables[6],[7],[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « hyperandrogénie », sur http://www.universalis.fr (consulté le 20 mars 2016)
  2. a et b « polycopié d'endocrinologie », sur http://www.chups.jussieu.fr (consulté le 20 mars 2016)
  3. « Collège des enseignants d'endocrinologie », sur http://www.sfendocrino.org (consulté le 20 mars 2016)
  4. a et b « Consensus Société Française d'Endocrinologie sur l'hyperandrogénie féminine » (consulté le 20 mars 2016)
  5. « Prise en charge des hyperplasies congénitales des surrénales (page 27) », sur Haute autorité de santé (consulté le 20 mars 2016)
  6. Anthony Hernandez, « Hyperandrogynie : « Le nouveau règlement relève d’un contrôle scandaleux du corps des femmes » », sur Le Monde.fr,
  7. « Athlétisme : plus de courses pour Caster Semenya », euronews,‎ (lire en ligne, consulté le 1er mai 2018)
  8. « Les instances sportives s'arrogent le droit de définir ce qu'est une femme », Slate.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mai 2018)