Hynobius nigrescens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Salamandre noire du Japon

image illustrant les amphibiens
Cet article est une ébauche concernant les amphibiens.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet Herpétologie.

Hynobius nigrescens, ou Salamandre noire du Japon, est une espèce d'urodèles de la famille des Hynobiidae[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • Kurosanjōuo, Japon
  • Japanese black salamander et Sendai salamander, monde anglophone

Dénomination[modifier | modifier le code]

En 1907, la Salamandre noire du Japon a été découverte à Nikkō, dans la rivière Yu, par le zoologiste japonais Katsuya Tago (1877-1943) et, à Sendai, par le zoologiste américain Leonhard Hess Stejneger (1851-1943). Nommée Salamandre de Nikkō par le premier, elle a été finalement appelée Salamandre noire du Japon en tenant compte de l'antériorité de la découverte de Stejneger[2].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique du Japon. Elle se rencontre dans les régions de Tōhoku, de Kantō et de Hokuriku dans le nord de l'île de Honshū et sur Sado du niveau de la mer jusqu'à 2 500 m d'altitude[1].

Description[modifier | modifier le code]

Hynobius nigrescens mesure de 60 à 80 mm sans la queue et de 120 à 190 mm de longueur totale[3].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Stejneger, 1907 : Herpetology of Japan and adjacent Territory. United States National Museum Bulletin, vol. 58, p. 1-577 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. (ja) Tochigi Prefectural Museum, « 「名前に"日光"がつく動植物」展レポート » [« Compte rendu de l'exposition « Faune et flore de Nikkō » »],‎ (consulté le 17 juillet 2016).
  3. AmphibiaWeb, consulté lors d'une mise à jour du lien externe