Hymne (Olivier Messiaen)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hymne.

Hymne, est une œuvre pour orchestre d'Olivier Messiaen composée en 1932.

Cette pièce avait à l'origine pour titre Hymne au Saint-Sacrement. La partition ayant été perdue pendant la guerre, Messiaen la reconstitua en 1946 et lui donna ce nouveau titre écourté.

Effectif de l'orchestre[modifier | modifier le code]

3 flûte, 3 hautbois, 3 clarinette, 3 basson, 4 cor, 3 trompette, 3 trombone, percussion, timbales, cordes.

Création[modifier | modifier le code]

La première audition de l'œuvre eut lieu le [1] à Paris par l'Orchestre des concerts Straram dirigé par Walther Straram.

Durée[modifier | modifier le code]

Environ 14 minutes.

Commentaire[2][modifier | modifier le code]

« cette œuvre se caractérise surtout par ses effets de couleur. »

  • 1. Premier thème

« En coup de vent, utilise des couleurs d'accords »

  • 2. Second thème

«  Juxtapose les couleurs de trois "modes à transpositions limitées". Dans le développement (sur le premier thème), les explosions lyriques opposent les piqués des Bois à la rondeur des Cors, sous la ligne mélodique des Violons. La musique y mélange l'or et le brun à l'orangé rayé de rouge, puis l'orange et le blanc laiteux au vert et à l'or. Un grand crescendo part sur des bleus violets et verts, et s'élève jusqu'au rouge et or de la fanfare terminale des trompettes, qui magnifie l'élément lyrique. »

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liste des œuvres d'Olivier Messiaen

Discographie[modifier | modifier le code]

Orchestre Philharmonique de l'ORTF, direction Marius Constant.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Ménestrel : journal de musique », sur Gallica, (consulté le 22 mars 2016)
  2. du compositeur, livret cd ci-dessus référencé