Hyman Bass

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
H. Bass en 2007 à Oberwolfach[1].
image illustrant un mathématicien
Cet article est une ébauche concernant un mathématicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Hyman Bass, né en 1932 à Houston, est un mathématicien américain, connu pour des travaux en algèbre et pour son enseignement des mathématiques. De 1959 à 1998, il a été professeur au Département de mathématiques à l'université Columbia, où il est maintenant professeur émérite. Il est actuellement professeur de mathématiques à l'université du Michigan[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtint son doctorat en 1959 à l'université de Chicago, sous la direction d'Irving Kaplansky[3].

Son premier étudiant de thèse, en 1967, fut Tsit Yuen Lam[3].

Il fut président de la Commission internationale de l'enseignement mathématique de 1999 à 2006.

Depuis 1996, il fait des recherches à l'université du Michigan sur la connaissance mathématique en général et sa pédagogie.

Il fut aussi l'un des membres du groupe Bourbaki.

Travaux[modifier | modifier le code]

Ses recherches portèrent sur la K-théorie algébrique, l'algèbre commutative, la géométrie algébrique, les groupes algébriques, des méthodes géométriques en théorie des groupes et les fonctions ζ (en) sur les graphes simples finis.

On lui doit la théorie de Bass-Serre (en).

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hyman Bass » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]