Hylothéisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'hylothéisme - du grec ancien ὕλη, hyle, « matière » et Θεός theos, « dieu » - est une doctrine philosophique ou religieuse qui identifie Dieu avec la matière dans le sens[1] selon lequel « le monde entier des êtres et des choses passe pour être fait d'une matière divine »[2].

C'est une doctrine rare, version matérialiste du panthéisme, dont on trouve les prémices notamment au Ve siècle av. J.-C. chez le philosophe grec Parménide suivant lequel on peut démontrer que le changement et la pluralité sont illusoires, et qu'il n'existe qu'un tout matériel, principe d'existence éternel, indivisible et immuable[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Joshua Hoffman et Gary S. Rosenkrantz, The Divine Attributes, Blackwell, coll. « Exploring the Philosophy of Religion », , 204 p. (ISBN 0-631 -21 153-5), p. 12
  2. Jean Haesaert, Sociologie générale, Bruxelles, Érasme, , p. 102

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Alvin Jay Reines, Polydoxy : Explorations in a Philosophy of Religion, Prometheus Books, , 219 p. (ISBN 9780879753993)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]