Sphinx livournien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hyles livornica)
Aller à : navigation, rechercher

Hyles livornica

Le Sphinx livournien, Hyles livornica, est une espèce de lépidoptères appartenant à la famille des Sphingidae, à la sous-famille des Macroglossinae, à la tribu des Macroglossini.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un papillon trapu, de couleur beige, rayé de blanc.

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille est verte marquée de noir.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

C'est un migrateur depuis l'Afrique vers l'Europe. L'imago est visible en Europe d'avril à juin puis d'août à septembre en deux générations et quelques-uns peuvent hiverner[1].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes des chenilles sont nombreuses : Galium, Rumex, Vitis, Euphorbia, Linaria, Epilobium, Antirrhinum, Scabiosa, Linum, Fuchsia, Asphodelus[2].

Distribution

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent en Afrique et à Madagascar, en Asie Mineure et dans le sud-ouest de l'Asie, en Chine, sud de l'Inde et Pakistan[2]. Il est migrateur en Europe.

En France, présent et assez commun surtout au sud de la Loire et en Corse[3].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il s'accommode de milieux divers.

Systématique[modifier | modifier le code]

  • L'espèce a été décrite par l'entomologiste allemand Eugen Johann Christoph Esper en 1780 sous le nom initial de Sphinx livornica[4]
  • La localité type est l’Allemagne.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Sphinx livornica Esper, 1780 Protonyme
  • Phinx koechlini (Fuessly, 1781)[5]
  • Celerio lineata tatsienluica Oberthür, 1916[6]
  • Celerio lineata saharae Stauder, 1921[7]
  • Celerio saharae (Gehlen, 1932 )
  • Celerio malgassica (Denso, 1944)
  • Hyles renneri (Eitschberger, Danner et Surholt, 1998)

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • Le sphinx livournien en français
  • Striped Hawk-moth en anglais, Linienschwärmer en allemand et Gestreepte pijlstaart en néerlandais.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Hyles livornica

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Papillons de Poitou-Charentes
  2. a et b funet
  3. lepinet
  4. Esper, 1780 Die. Schmett., Th. II (13): 88
  5. Fuessly, 1781 Arch. Insektengeschichte 1: 1
  6. Oberthür, 1916 Étud. Lépid. Comp. 12 (1): 202
  7. Stauder, 1921 Dt. ent. Z. Iris 35 (3/4) : 179

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]