Hydrure de titane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hydrure de titane
Image illustrative de l’article Hydrure de titane
Poudre d'hydrure de titane
Identification
Nom UICPA hydrure de titane
Synonymes

dihydrure de titane

No CAS 7704-98-5
No ECHA 100.028.843
No CE 231-726-8
PubChem 197094
SMILES
InChI
Apparence poudre grise[1]
Propriétés chimiques
Formule brute H2Ti
Masse molaire[2] 49,883 ± 0,001 g/mol
H 4,04 %, Ti 95,96 %,
Propriétés physiques
fusion environ 450 °C (décomp.)[1]
Solubilité insoluble dans l'eau[1]
Masse volumique 3,9 g·cm-3[1]
Précautions
SGH[1]
SGH02 : Inflammable
H228, P101, P102, P103, P210, P222, P231, P422, P403+P233, P501,
NFPA 704[1]

Symbole NFPA 704

 

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'hydrure de titane est un composé inorganique non-stœchiométrique (en), généralement noté TiH2. Sa forme commerciale est une poudre grise à noire. Il est utilisé en tant qu'additif dans les aimants Alnico, dans le frittage de métaux en poudre, dans la production de mousses métalliques, la production de poudre de titane ainsi qu'en pyrotechnie.

Production[modifier | modifier le code]

TiH2 n'est jamais produit. En principe seuls des composés non-stœchiométriques de formule générale TiH(2-x) le sont. Pour les produire, une éponge de titane est mise en présence d'hydrogène à pression atmosphérique entre 300 °C et 500 °C. L'éponge de titane passe du gris au noir en fonction de l'absorption d'hydrogène. La formule idéale de la réaction serait :

Ti + H2 → TiH2

Il peut être produit au laboratoire en exposant de la poudre de titane à un courant d'hydrogène à 700 °C.

Réactions[modifier | modifier le code]

L'hydrure de titane ne réagit pas avec l'eau et l'air. Il est lentement attaqué par des acides forts. Il est attaqué par l'acide fluorhydrique et l'acide sulfurique chaud.

Utilisations[modifier | modifier le code]

TiH2 possède de nombreuses utilisations. Il est utilisé pour la production d'hydrogène de haute pureté : à partir de 300 °C, l'hydrure de titane relâche une partie de l'hydrogène dont il est composé et se dissocie entièrement au point de fusion.

Il est aussi utilisé en pyrotechnie, dans le domaine des équipements sportifs, comme composant de céramiques, en tant que réactif, en tant que précurseur de mousse de titane.

TiT2 (tritiure de titane) a été envisagé comme moyen de stockage du tritium (isotope radioactif de l'hydrogène).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) Titanium hydride, Strem Chemicals, Inc.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.