Hydropotes inermis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hydropotes inermis
Description de cette image, également commentée ci-après
Cerf d'eau
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Infra-classe Placentalia
Ordre Cetartiodactyla
Sous-ordre Ruminantia
Infra-ordre Pecora
Famille Cervidae

Sous-famille

Hydropotinae
Trouessart, 1898

Genre

Hydropotes
Swinhoe, 1870

Espèce

Hydropotes inermis
Swinhoe, 1870

Synonymes

  • Hydropotes affinis Brooke, 1872
  • Hydropotes argyropus Heude, 1884
  • Hydropotes kreyenbergi Hilzheimer, 1905

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A2cd : Vulnérable

L’hydropote (Hydropotes inermis), cerf d'eau, chevreuil des marais ou cerf vampire est un petit cervidé d'Asie de l'Est. Il n'est pas classé, malgré plusieurs de ses caractéristiques apparentes, parmi les chevrotains porte-musc.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ce petit cervidé est très craintif. Le mâle, un peu plus grand que la femelle, possède de grandes canines apparentes, utilisées pendant les combats entre mâles. Les petits peuvent posséder un pelage légèrement tacheté, alors que les parents ont un pelage uni.

Une de ses caractéristiques notables est qu'il est le seul membre de la famille des cervidés à ne pas posséder de bois, par contre ses canines descendantes forment des défenses (convergence évolutive avec d'autres ruminants, de la famille des Moschidae).

Cerf vampire de Chine mâle, Musée national de la nature et de la science, Tokyo, Japon

Ces canines sont tenues librement dans leur cavité, leurs mouvements étant contrôlés par les muscles faciaux. Le mâle peut les tirer vers l'arrière lorsqu'il mange. En cas de danger, il fait sortir ses canines et rentre sa lèvre inférieure pour rapprocher ses dents. Il présente alors une impressionnante arme à deux dents mesurant jusqu'à 8 cm[1] à ses rivaux mâles. C'est à cause de ces dents développées en crocs que cet animal est souvent appelé « cerf vampire »[2].

Longueur Taille au garrot taille de la queue Poids
75–100 cm 45–55 cm 6–7,5 cm 9–14 kg

Selon MSW :

En Russie[modifier | modifier le code]

L'espèce avait été observée plusieurs fois depuis 2015 au sud du raïon de Khassan (ru), dans le kraï du Primorié par des gardes de réserve naturelle. En 2019, un piège photographique a permis de prouver sa présence dans le parc national de la Terre du Léopard, alors qu'il n'était pas considéré comme présent dans le pays. Il devient ainsi la 327e espèce de mammifères de Russie, et la huitième espèce de la famille des cervidés[3].

En France[modifier | modifier le code]

En France, une petite population férale serait présente au sud de Limoges par suite de l'abandon d'un parc privé[4],[5].

Galeries d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif, Histoire naturelle, Flammarion, , 650 p. (ISBN 978-2-0813-7859-9), Hydropote de Chine page 598
  2. (en) Liz Langley, « Krampus's Sidekick? Fanged "Vampire Deer" Explained », National Geographic,‎ (lire en ligne, consulté le 8 avril 2016).
  3. (en) Communiqué de l'Agence Tass : New species of deer caught by camera trap in Russia’s Far East nature reserve ; A water deer was for the first time ever recorded on the territory Russia and within the borders of the former Soviet Union, publié le .
  4. Groupe mammalogique et herpétologique du Limousin, Mammifères, reptiles et amphibiens du Limousin, Limoges, Groupe mammalogique et herpétologique du Limousin, , 215 p. (ISBN 2-9513670-0-7, OCLC 611368699, notice BnF no FRBNF37622747, SUDOC 052099253).
  5. Groupe mammalogique et herpétologique du Limousin, « ATLAS_GMHL_1998.pdf » [PDF], sur gmhl.asso.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sous-famille Hydropotinae[modifier | modifier le code]

Genre Hydropotes[modifier | modifier le code]

Espèce Hydropotes inermis[modifier | modifier le code]