Hydrate d'hydrazine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hydrate d'hydrazine
Hydrazine-3D-vdW.pngWater molecule 3D.svg
Modèle de l'hydrate d'hydrazine
Identification
No CAS 7803-57-8
No ECHA 100.121.767
PubChem 24654
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule H6N2O
Masse molaire[1] 50,060 4 ± 0,001 1 g/mol
H 12,08 %, N 55,96 %, O 31,96 %,
Propriétés physiques
fusion −51,7 °C
ébullition 119 °C
Solubilité miscible
Masse volumique 1 032 kg·m-3
Point d’éclair 75 °C
Propriétés optiques
Indice de réfraction 1.4285-1.4315
Précautions
SGH[2]
SGH02 : InflammableSGH05 : CorrosifSGH06 : ToxiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H226, H301, H311, H314, H317, H331, H350, H410, P201, P273, P280, P305, P310, P338, P351 et P501
Transport
   2030   

   3293   

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'hydrate d'hydrazine est le composé chimique de formule H2N-NH2·H2O. Il contient 61 % d'hydrazine en masse et 39 % d'eau.

Utilisé par les Allemands dès les années 1940 dans les B-Stoff et C-Stoff pour la propulsion de certains avions (Messerschmitt 163B), l'hydrate d'hydrazine est employé jusqu'à nos jours comme ergol réducteur dans les propergols liquides de certains lanceurs spatiaux. Il a notamment été référencé par Arianespace pour ses lanceurs Ariane 2 à Ariane 4 dans un mélange de 75 % UDMH - 25 % hydrate d'hydrazine, appelé UH 25. Son point de fusion est en effet sensiblement plus bas que celui de l'hydrazine pure : −51,7 °C, contre °C pour l'hydrazine, et sa densité légèrement plus élevée : 1 032 kg·m-3 contre 1 004,5 kg·m-3, sans dégradation des performances énergétiques de ce carburant, ce qui en fait un ergol efficace pour les lanceurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b SIGMA-ALDRICH
  3. Entrée « Hydrazine hydrate » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 14 septembre 2011 (JavaScript nécessaire)

Articles connexes[modifier | modifier le code]