Hybryde Linux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hybryde Linux
Hybryde fusion 12.04
Hybryde fusion 12.04

Famille Type Unix
Langues Multi-langues
Type de noyau Monolithique modulaire (Linux)
État du projet Inactif
Plates-formes i686
AMD64
Entreprise /
Développeur
Olivier LARRIEU[1]
Licence Multiples
(Principalement GNU GPL)
États des sources Logiciel libre
Open Source
Méthode de mise à jour APT
Environnement de bureau Multiple
Gestionnaire de paquets dpkg
Site web www.hybryde.org

Hybryde Linux est un concept intégré à la distribution Linux Ubuntu. Le HY-MENU[2] permet d'essayer plusieurs environnements de bureau sans redémarrer l'ordinateur ou passer par un gestionnaire de session tel que GDM. La dernière version, Hybryde fusion propose les environnements de bureau suivants : Cinnamon, Enlightenment, FVWM, GNOME, KDE, LXDE, MATE, Openbox, Unity, Xfce.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Hybryde n'est pas adaptée, par sa grande consommation en ressources système, à un usage en production.

Elle est destinée à être utilisée sur clé USB lors de manifestations pour le logiciel libre, afin de présenter rapidement au public les différents aspects de Linux[3].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Hybryde Fusion propose au lancement le bureau HY-D-V1[4], qui permet le changement entre les environnements de bureau proposés. Beaucoup des applications présentes par défaut avec chaque gestionnaire de bureau se retrouvent dans Hybryde afin de proposer une immersion plus complète.

Historique des versions[modifier | modifier le code]

  • Hybryde NirvanOs, Mars 2011
  • Hybryde EldoradOs, août 2011[5]
  • Hybryde-Evolution, mai 2012[6]
  • Hybryde Fusion, mai 2013[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]