Hyèvre-Magny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hyèvre-Magny
Hyèvre-Magny
Mairie de Hyèvre-Magny.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Besançon
Intercommunalité Communauté de communes du Doubs Baumois
Maire
Mandat
Gérard Nicolas
2020-2026
Code postal 25110
Code commune 25312
Démographie
Population
municipale
71 hab. (2017 en diminution de 11,25 % par rapport à 2012)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 22′ 01″ nord, 6° 26′ 18″ est
Altitude Min. 267 m
Max. 499 m
Superficie 3,41 km2
Élections
Départementales Canton de Baume-les-Dames
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Hyèvre-Magny
Géolocalisation sur la carte : Doubs
Voir sur la carte topographique du Doubs
City locator 14.svg
Hyèvre-Magny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hyèvre-Magny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hyèvre-Magny

Hyèvre-Magny est une commune française située dans le département du Doubs, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Yèvres en 1173 ; Yèvres-Mesny en 1462 ; Ièvre-Maigny en 1562 ; Le Petit Hyèvre en 1774[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Un poignard à rivets, daté de l'âge du bronze moyen, et déposé au musée de Besançon, témoigne de l'occupation de ce lieu bien situé au bord du Doubs dès les origines de l'Humanité. Au Moyen Âge, l'histoire se confond avec celle d'Hyèvre-Paroisse, dont elle ne sera séparée qu'à la Révolution. Peut-être l'histoire de saint Ermenfroi s'est-elle déroulée sur son territoire, les falaises bordant la rive gauche du cours d'eau en aval convenant parfaitement à la description qu'en donne la Vie du saint. Déserté vers 1636 à cause des exactions des bandes lorraines, le village ne se relève que lentement et difficilement. Puis c'est l'incendie de 1774 qui le détruit presque complètement. Six chefs de famille sur dix reçoivent du Grand Maître des eaux et forêts l'autorisation de prélever dans les bois les matériaux nécessaires à la reconstruction des habitations. Commune essentiellement agricole, les cultures du plateau compensent celles de la plaine, souvent inondée par les crues du Doubs. La situation idéale au pied de la colline a favorisé l'installation de plusieurs résidences d'agrément.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 En cours Gérard Nicolas[2] PS Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2017, la commune comptait 71 habitants[Note 1], en diminution de 11,25 % par rapport à 2012 (Doubs : +1,51 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9010511176101124122123134
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1411201021011141051148687
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
9990103858488849269
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
616768615151657773
2017 - - - - - - - -
71--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune a la particularité de ne pas avoir d'église.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Courtieu, Dictionnaire des communes du département du Doubs, t. 4, Besançon, Cêtre,
  2. Site officiel de la préfecture du Doubs - liste des maires (doc pdf)
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]