Hyères (Côtes-d'Armor)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hyères (homonymie).

Hyères
(Hyère)
Illustration
L'Hyères à Plounévézel sous le pont « gaulois ».
Caractéristiques
Longueur 48,4 km
Bassin 526 km2
Bassin collecteur Aulne
Débit moyen 8,24 m3/s (Saint-Hernin)
Régime pluvial océanique
Cours
Source dans les Côtes-d'Armor
· Localisation à la limite des communes de Plougonver, Callac et la Chapelle-Neuve
Confluence Aulne
· Localisation à la limite des communes de Landeleau, Spézet et Cléden-Poher, au lieu-dit de Pont Triffen
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

L'Hyères ou Hyère[1](ar stêr Yer en langue bretonne) est une rivière de Bretagne, en France, et un affluent de l'Aulne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau est de 48,4 km[1]. L'Hyères prend sa source dans les Côtes-d'Armor à la limite des communes de Plougonver, Callac et la Chapelle-Neuve. Elle se jette dans l'Aulne à la limite des communes de Landeleau, Spézet et Cléden-Poher, au lieu-dit de Pont Triffen. Le canal de Nantes à Brest emprunte la partie avale du cours de la rivière sur une longueur voisine de 10 km, mais le canal a été déclassé sur cette partie de son parcours.

Elle arrose dans les deux départements du Finistère et des Côtes-d'Armor les quinze communes de la Chapelle-Neuve, Callac, Plusquellec, Duault, Carnoët, Locarn, Trébrivan, Treffrin, Plounévézel, Carhaix-Plouguer, Kergloff, Cléden-Poher, Saint-Hernin, Spézet et Landeleau[1].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Affluents[modifier | modifier le code]

  • Ruisseau de Guervilly
  • Ruisseau de Pont Hellou
  • Ruisseau de Pont ar Floc'h
  • Ruisseau de Kerandraou
  • Le Corong
  • Rivière de Kersault
  • Ruisseau de Goaz ar Guélen
  • Ruisseau de Dourcam
  • Ruisseau de Pont Guennou
  • Ruisseau de Coat Quévéran

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La surface du bassin versant de l'Hyères est de 526 km2 et son module de 8,24 m³/s à la station hydrologique de Saint-Hernin. On en déduit un débit spécifique de 15,7 l/s/km². La lame d'eau écoulée dans son bassin versant annuellement est de 497 mm. Le débit maximal instantané a été mesuré le à 3h35 et était de 220 m³/s. A l'étiage le débit peut descendre jusqu'à 0,13 m³/s (valeur correspondant à la VCN3 calculée en cas de période quinquennale sèche).

Article du journal La Croix du relatant les inondations provoquées à Plounévézel par une crue de l'Hyères.
Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Saint-Hernin
(données calculées sur 48 ans[2])

Notes et références[modifier | modifier le code]