Hunspach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hunspach
Vue du village.
Vue du village.
Blason de Hunspach
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Arrondissement Wissembourg
Canton Soultz-sous-Forêts
Intercommunalité C.C. du Pays de Wissembourg
Maire
Mandat
Pierrot Billmann
2008-2014
Code postal 67250
Code commune 67213
Démographie
Population
municipale
671 hab. (2011)
Densité 122 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 57′ 13″ N 7° 56′ 35″ E / 48.95361111, 7.94305556 ()48° 57′ 13″ Nord 7° 56′ 35″ Est / 48.95361111, 7.94305556 ()  
Altitude Min. 138 m – Max. 207 m
Superficie 5,49 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Hunspach

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Hunspach

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hunspach

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hunspach

Hunspach est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Alsace.

La commune fait partie du Parc naturel régional des Vosges du Nord et est classée parmi les plus beaux villages de France.

Géographie[modifier | modifier le code]

La localité fait partie de la région naturelle Outre-Forêt[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Pierrot Billmann[2]    
mars 2001 mars 2008 Pierrot Billmann    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 671 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
462 575 697 730 630 811 751 839 816
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
729 760 776 795 789 789 731 742 759
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
741 752 771 728 707 708 749 691 619
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
645 636 600 573 615 671 669 668 671
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Sport[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

Le village possède depuis 1948 son club de football : L'Association Sportive de Hunspach, l'« ASH ». Aujourd'hui le club évolue en Promotion d'Excellence (8e division). Nous pouvons noter son parcours exemplaire, en 2007 l'AS Hunspach jouait encore en D3. Saison 2006/2007, le club a fini champion d'Alsace de D3 pyramide A, notamment grâce à cinq jeunes hunspachgeois de la génération 1989 et 1990 qui ont rejoint l'équipe fanion à l'âge de 16 et 17 ans.

En sept ans (2006 à 2013) le club a réalisé quatre montées.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église d'Hunspach.

Les colombages[modifier | modifier le code]

Hunspach a une unité architecturale remarquablement conservée. Les maisons sont toutes blanches et à colombages. Elles sont couvertes de toits à pans coupés. Les cours ouvertes permettent d'apercevoir tout le corps de ferme.

Fort de Schœnenbourg[modifier | modifier le code]

Il s'agit du plus important ouvrage de la ligne Maginot visitable en Alsace. La grande partie des installations de vie et de service est située entre 18 et 30 mètres sous terre reliée par des galeries souterraines de plus de 3 km.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason d'Hunspach

Les armes d'Hunspach se blasonnent ainsi :
« Coupé : au premier d'or au lion issant de gueules, armé et lampassé d'azur, au second parti au I d'or plain et au II d'azur à l'étoile de six rais d'or. »[5].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hermann Gerst, Histoire de Hunspach et de la paroisse de Hunspach-Hoffen-Ingolsheim, Éditions Oberlin, Strasbourg, 1975 (2e éd.), 303 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Outre-Forêt », in Alsace, Gallimard, Paris, 2007, p. 214
  2. [PDF] Liste des maires au 1 avril 2008 sur le site de la préfecture du Bas-Rhin.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011
  5. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.newgaso.fr (consulté le )