Hunde (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Hunde sont une population de langue bantoue d'Afrique centrale vivant au centre-est de la République démocratique du Congo, près du lac Kivu et de la frontière rwandaise, également au Rwanda et au sud-ouest de l'Ouganda[1].

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe de multiples formes : Bahunde, Bahundes, Hundes, Kihunde, Kobi, Muhunde, Rukobi[2].

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langue est le hunde, une langue bantoue dont le nombre de locuteurs était estimé à 200 000 en 1980[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James Stuart Olson, « Hunde », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 227 (ISBN 9780313279188)
  2. Source RAMEAU, BnF [1]
  3. (en) Fiche langue[hke]dans la base de données linguistique Ethnologue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Baptiste Murairi Mitima, Les Bahunde aux pieds des volcans Virunga, R-D Congo : histoire & culture, L'Harmattan, Paris, 2005, 317 p. (ISBN 2-7475-7369-9)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]