Humberto et Fernando Campana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coral chaise, 2004

Humberto et Fernando Campana sont deux frères designers brésiliens[1]. Humberto est né en 1953 à São Paulo, Fernando est né en 1961 à São Paulo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fernando se destinait à une carrière d’avocat tandis que Humberto poursuivait des études d’architecte. Rien ne les prédestinait à devenir des designers de talent jusqu’à la création d’un mobilier aux lignes originales et aux matières peu habituelles en 1983. Leur oeuvre se place entre deux tendances dyamétralement opposées : la confection d’objets de façon artisanale et la production en série en usine. Leur atelier basé à Sao Paulo leur permet alors des expériences inédites. Inspirés de la culture brésilienne aux influences ethniques diversifiées, Les objets imaginés par les frères Campana sont conçus avec des éléments récupérés.

Famille[modifier | modifier le code]

De père ingénieur agronome d'origine italienne et d'une mère professeur des écoles[2].

Études[modifier | modifier le code]

Fernando Campana a suivi des études de droit à l'université, Humberto Campana a suivi des études d'architecture aux beaux arts[3],[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Humberto se lance dans la sculpture et demande de l'aide à son frère pour réaliser des meubles en 1983[3]. Dès lors ils ne se quittent plus ce qui leur vaudra le nom des « frères Campana ». Humberto et Fernando intitulent leur première collection « Inconfortable », un ensemble de chaises très lourdes et peu fonctionnelles, présentée dans une galerie de São Paulo en 1989[2],[5]. Le studio Campana est basé à São Paulo. En 2002 le studio crée sa propre ligne d'édition de pièces uniques « faites main », cette ligne de création est représentée par des galeries internationales comme l’Albion Gallery à Londres et Moss à New York. Ils travaillent pour des maisons d'éditions comme Edra, Alessi, Lacoste en 2009 ou Bernardaud en 2011[6],[7]. En 2011, il redésignent le « café Campana » au niveau de la galerie impressionniste du musée d'Orsay. En 2012, le Comité Colbert, qui met le Brésil à l’honneur, les distingue designers emblématiques du dynamisme de la création au Brésil. Le Prix Colbert Création & Patrimoine leur sera remis lors de l'inauguration de l'exposition[2].

Travail[modifier | modifier le code]

Leur travail, parfois inspiré des favelas, est basé sur le détournement de produits artisanaux ou de recyclage (bois, tissus, papier peluches...)[8] et sur la transgression des canons de l’esthétique, style baroque à la limite du kitsch. Ils utilisent des éléments caractéristiques de la culture brésilienne : les couleurs, les mélanges, le chaos créatif ainsi que les solutions simples. Le choix du matériau est souvent central dans leur travail, cherchant à transformer « des matériaux pauvres ou modestes en objets opulents »[9].

Réalisations marquantes[10][modifier | modifier le code]

  • Fauteuil Favela - 1991[11]
  • Fauteuil Vermelha - 1993 à 1998
  • Chaise Anémone - 2001
  • Chaise Banquete - 2002
  • Fauteuil Sushi - 2002
  • Fauteuil Corallo - 2004
  • Chaises Transplastics - 2006

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

  • George Nelson Design Award en 1999[5]
  • Prix du Nombre d'Or en 2005
  • Prix Designer de l'année par Design Miami en 2008[12]
  • Prix Colbert Création et Patrimoine en 2012[13],[14]

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les frères Campana : le Brésil de la tentation », sur Libération.fr (consulté le 15 mars 2016)
  2. a b et c « Les frères Campana : Design do Brasil », sur O le cahier des tendances de L'Obs (consulté le 16 mars 2016)
  3. a b et c « Les frères Campana. Barroco Rococó », sur www.lesartsdecoratifs.fr (consulté le 15 mars 2016)
  4. Mel Byars, New Chairs: Design, Technology, and Materials, Laurence King Publishing, , 160 p. (ISBN 1856694135, lire en ligne)
  5. a et b « Le Brésil sauve les meubles », sur Libération.fr (consulté le 16 mars 2016)
  6. « EDRA », sur www.edra.com (consulté le 15 mars 2016)
  7. « Designers 2012, les frères Campana ont carte blanche aux Arts Déco à Paris », sur Culturebox (consulté le 15 mars 2016)
  8. Enrico Moerto, Petite encyclopédie du design, Solar, , 422 p. (ISBN 2263048936)
  9. « Fernando + Humberto Campana / Design Museum Touring Exhibition : - Design/Designer Information », sur design.designmuseum.org (consulté le 16 mars 2016)
  10. « Humberto & Fernando Campana : Rainbow Warriors », sur La Revue du Design (consulté le 16 mars 2016)
  11. « Zoom sur… les frères Campana – MyHomeDesign », sur www.myhomedesign.fr (consulté le 13 octobre 2018)
  12. (it) « Design Miami 2008: Campana Brothers win Designer of the Year Award », sur domusweb.it (consulté le 15 mars 2016)
  13. « http://www.lesartsdecoratifs.fr/francais/musees/musee-des-arts-decoratifs/actualites/archives/arts-decoratifs-et-design/les-freres-campana-barroco-rococo/le-prix-colbert-creation », sur www.lesartsdecoratifs.fr (consulté le 15 mars 2016)
  14. « Prix Colbert Création & Patrimoine », sur www.comitecolbert.com/,
  15. « Les Campana, de bric et de baroque », sur Libération.fr (consulté le 15 mars 2016)
  16. (en-GB) « Past Exhibitions », sur Design Museum (consulté le 15 mars 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens Externes[modifier | modifier le code]

Site Officiel