Humbert Balsan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Humbert Balsan[2] ( à Arcachon - à Paris) est un producteur de cinéma français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de l'industriel Louis Balsan (1911-1982) et d'Aimée Seillière (sœur d'Ernest-Antoine Seillière), Humbert Balsan, après avoir brièvement étudié à l'Université Paris II[3], débute dans le cinéma en qualité d'acteur, notamment dans Lancelot du Lac (1974) de Robert Bresson ou Loulou (1980) de Maurice Pialat.

Il se lance ensuite dans la production en créant Ognon Pictures avec succès en tissant des liens entre la France et le Proche-Orient. Le réalisateur égyptien Youssef Chahine, le Libanais Maroun Bagdadi ou le Palestinien Elia Suleiman sont ainsi produits par Balsan. Il a également produit les derniers film de René Allio dont il était très proche. Il était également sous-directeur et président de la Cinémathèque française et d'Unifrance, président de l'Académie européenne du cinéma, vice-président de la commission d'avance sur recettes du Centre national de la cinématographie (CNC). Il était conseiller municipal d'Ognon dans l'Oise.

Il a été marié à Caroline Pigozzi, puis à Donna Mc Leod.

Humbert Balsan met fin à ses jours par pendaison le à Paris. Il est inhumé au cimetière de Montmartre.

La réalisatrice Mia Hansen-Løve a signé en 2008 le film Le Père de mes enfants, dont l'histoire s'inspire librement de la fin de la vie de Humbert Balsan.

En 2006 France culture lui a consacré une émission en deux volets : "Humbert Balsan le secret[4]", par Christine Delorme.

En 2008 la cinémathèque française a organisé une rétrospective[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Assistant réalisateur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]