Huisseau-en-Beauce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Huisseau.

Huisseau-en-Beauce
Huisseau-en-Beauce
L'église.
Blason de Huisseau-en-Beauce
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Vendôme
Canton Montoire-sur-le-Loir
Intercommunalité Communauté d'agglomération Territoires Vendômois
Maire
Mandat
Jean-Claude Sommier
2014-2020
Code postal 41310
Code commune 41103
Démographie
Gentilé Huissellois
Population
municipale
417 hab. (2016 en augmentation de 2,21 % par rapport à 2011)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 43′ 25″ nord, 1° 00′ 39″ est
Altitude Min. 90 m
Max. 131 m
Superficie 8,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre
City locator 14.svg
Huisseau-en-Beauce

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Huisseau-en-Beauce

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Huisseau-en-Beauce

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Huisseau-en-Beauce

Huisseau-en-Beauce est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire. Ses habitants s'appellent les Huisselloises et les Huissellois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est traversé par la route nationale 10 et la route départementale 82 .

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie de Huisseau-en-Beauce
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Jean-Claude Sommier - Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2016, la commune comptait 417 habitants[Note 1], en augmentation de 2,21 % par rapport à 2011 (Loir-et-Cher : +0,45 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
305322310328327346364412417
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
433470481464455439444453433
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
447385385332342336334302314
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
316296243260316314378404419
2016 - - - - - - - -
417--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (21,2 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,5 % contre 48,4 % au niveau national et 48,6 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,9 %, 15 à 29 ans = 13,1 %, 30 à 44 ans = 23 %, 45 à 59 ans = 23 %, plus de 60 ans = 19,9 %) ;
  • 49,5 % de femmes (0 à 14 ans = 20,3 %, 15 à 29 ans = 12,8 %, 30 à 44 ans = 23 %, 45 à 59 ans = 21,4 %, plus de 60 ans = 22,4 %).
Pyramide des âges à Huisseau-en-Beauce en 2007 en pourcentage[5]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90  ans ou +
0,5 
7,9 
75 à 89 ans
6,4 
11,5 
60 à 74 ans
15,5 
23,0 
45 à 59 ans
21,4 
23,0 
30 à 44 ans
23,0 
13,1 
15 à 29 ans
12,8 
20,9 
0 à 14 ans
20,3 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine mégalithique[modifier | modifier le code]

La commune compte plusieurs mégalithes sur son territoire :

Église de Huisseau-en-Beauce

Église Notre-Dame[modifier | modifier le code]

Édifice du XIIe siècle. Travaux de restauration réalisés entre 1998 & 2001, architecte Frédéric Aubanton. Chevet orné d'arcatures retombant sur des colonnes géminées. Chœur percé au sud d'une fenêtre à remplage flamboyant, seconde moitié du XVe siècle. Nef unique : une structure en pans de bois reçoit le clocher en son centre, et soutient la voûte lambrissée. Très beau maître-autel du XVIIIe s. dont le retable figure une assomption rappelant que l'église est consacrée à la Sainte Vierge. Vestiges d'un gisant seigneurial. Peintures murales mises au jour lors de la restauration. La séparation du chœur et de la nef est signifiée par un bel arc triomphal orné d'un cycle des travaux des mois qui rythmaient la vie rurale médiévale. Très belle voûte en cul de four de l'abside et décors polychromes de scènes figurées néo-testamentaires.
(Selon la notice de Frédéric Aubanton, architecte, octobre 2002, et du Dr Lesueur, Les Églises de Loir et Cher.)
L'église Notre-Dame est inscrite, le 21 décembre 2007, sur la liste supplémentaire des monuments historiques[11].

Château du Plessis-Fortia[modifier | modifier le code]

Le Château du Plessis-Fortia est inscrit, le 27 août 1953, sur la liste supplémentaire des monuments historiques[12].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Huisseau-en-Beauce (loir-et-cher).svg

Les armoiries de Huisseau en Beauce se blasonnent ainsi :

De gueules à la tour d'or maçonnée de sable posée sur un rocher de sept coupeaux, 3 et 4, mouvant de la pointe et accostée de deux molettes d'éperon, le tout aussi d'or, au chef d'argent chargé de deux fasces de gueules et d'une aiglette de sable brochant.

Création J.P Fernon (1996).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]