Huiron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Huiron
Huiron
La rue Saint-Martin (RD 14), principale rue du village.
Blason de Huiron
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Vitry-le-François
Canton Vitry-le-François-Champagne et Der
Intercommunalité Vitry, Champagne et Der
Maire
Mandat
Jacky Desbrosse
2014-2020
Code postal 51300
Code commune 51295
Démographie
Gentilé Huironnais
Population
municipale
302 hab. (2015 en diminution de 6,21 % par rapport à 2010)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 42′ 10″ nord, 4° 32′ 31″ est
Altitude Min. 98 m
Max. 208 m
Superficie 13,28 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Huiron

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Huiron

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Huiron

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Huiron

Huiron est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Un chemin au sein de la ZNIEFF.

Huiron est un village du sud-est de la Marne, à quelques kilomètres au sud-ouest de Vitry-le-François. C'est globalement un village-rue, s'étendant le long de la route départementale 14 qui traverse la commune d'ouest en est. En dehors du village, on trouve plusieurs fermes, dans les plaines situées à l'ouest : la Ferme de la Croix, la Ferme de la Borde ou encore le Cul-de-Sac[1].

Le village se trouve entre Glannes et Courdemanges. Le ruisseau des Granges marque la frontière avec cette dernière. La Charonne passe à l'est de la commune, dans une partie du territoire partagée entre prés et bois. L'altitude minimale de la commune de 98 mètres est atteinte ici, en bordure de Marne. Dans les collines de la Champagne crayeuse (ouest), elle peut dépasser les 200 mètres[1].

À l'ouest du village, depuis l'ancienne gare et en direction de Sompuis, a été créée une zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) des pelouses des talus de l'ancienne voie ferrée de Huiron à Sompuis[2].

Communes limitrophes de Huiron
Glannes
Sompuis Huiron Frignicourt
Humbauville Courdemanges

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 en cours
(au 4 juillet 2014)
Jacky Desbrosse DVD Réélu pour le mandat 2014-2020[3],[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune sont les Huironnais et les Huironnaises[5].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2015, la commune comptait 302 habitants[Note 1], en diminution de 6,21 % par rapport à 2010 (Marne : +1,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
664342340359365323298308316
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
332345315276274531295281265
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
279265243189223221192257238
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
294304303286298270317324308
2015 - - - - - - - -
302--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Martin de Huiron est classée monument historique depuis 1915[10]. Elle faisait autrefois partie d'une église abbatiale plus grande. Ses nefs remontent aux XVe et XVIe siècles tandis que ses vitraux dits « de la reconstruction » datent d'après la Première Guerre mondiale[11]. Dans l'église, la chaire du XVIIIe siècle et la sculpture « la Charité de saint Martin » en pierre du XVIe siècle sont classés monument historique au titre objet[12],[13].
  • Le monument aux morts de la Première Guerre mondiale date de 1929. En calcaire, il est l'œuvre des entrepreneurs Veilliard et Bénad[14].

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Huiron

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

d'azur au mont d'or posé sur une champagne de sinople, adextré d'une fleur de lys aussi d'or et senestré d'un soleil du même, au chef de gueules chargé d'un bourdon et d'une crosse contournée passés en sautoir, le tout aussi d'or.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Géoportail, « Carte IGN de Huiron » (consulté le 23 août 2013).
  2. « ZNIEFF 210002024 - Pelouses des talus de l'ancienne voie ferrée de Huiron à Sompuis », sur Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 23 août 2013).
  3. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, [xls], consulté le 22 décembre 2008
  4. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 2 septembre 2015).
  5. « Huiron », sur Communauté de communes Vitry, Champagne et Der (consulté le 23 août 2013).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. Notice no PA00078721, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23 août 2013.
  11. [PDF]« Les églises accueillantes dans la Marne », Conseil général de la Marne, juillet-août 2012 (consulté le 23 août 2013), p. 16.
  12. Notice no PM51000487, base Palissy, ministère français de la Culture. Consulté le 23 août 2013.
  13. Notice no PM51000486, base Palissy, ministère français de la Culture. Consulté le 23 août 2013.
  14. Alexandre Niess. Notice no IA51000523, base Mérimée, ministère français de la Culture, 2001. Consulté le 23 août 2013.