Huile de citronnelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Huile de citronnelle.

L'huile de citronelle est une huile essentielle obtenue à partir des feuilles et des tiges de diverses espèces du genre Cymbopogon (citronnelle). Cette huile est largement utilisée en tant que source de substances chimiques pour la parfumerie, tels que le citronellal, le citronellol et le géraniol. Ces produits sont également utilisés pour la fabrication de savons, de bougies et d'encens et dans les industries cosmétique et aromatique dans le monde entier[1].

L'huile de citronnelle est également un répulsif végétal utilisé contre les insectes, et est enregistrée pour cet usage aux États-Unis depuis 1948[2]. L'Agence de protection de l'environnement américaine (EPA) considère l'huile de citronnelle comme un biopesticide ayant un mode d'action non toxique[3]. Cependant, considérant que les effets répulsifs contre les insectes de la citronnelle ne sont pas prouvés en Europe, l'Union européenne a interdit son utilisation comme insecticide par la directive européenne concernant la mise sur le marché des produits biocides. Elle reste autorisée pour ses emplois en tant qu'herbicide[4].

Des études ont aussi démontré que l'huile de citronnelle a de fortes propriétés antifongiques[5],[6],[7] et est efficace pour calmer les aboiements des chiens[8].

Types[modifier | modifier le code]

L'huile de citronnelle est classée à des fins commerciales en deux chémotypes[9] :

Type Ceylan[modifier | modifier le code]

Type Java[modifier | modifier le code]

Le nom de Cymbopogon winterianus donné à cette variété est un hommage à M. Winter, important distillateur d'huile de Ceylan, qui fut le premier à cultiver et distiller le type de citronnelle Maha Pangeri à Ceylan.

Les deux types dérivent probablement de la variété Mana Grass du Sri Lanka, qui se rencontrerait selon Finnemore (1962) sous deux formes sauvages, Cymbopogon nardus var. linnae (typicus) et Cymbopogon nardus var. confertiflorus. Aucune des formes sauvages n'est utilisée pour la distillation de manière appréciable.

L'huile de citronnelle provenant des espèces de Cymbopogon ne doit pas être confondue avec d'autres huiles citronnées similaires fournies par Corymbia citriodora et Pelargonium citrosum.

Production mondiale[modifier | modifier le code]

En 2014, la production mondiale d'huile de citronnelle est d'environ 4 000 tonnes. Les principaux producteurs sont la Chine et l'Indonésie, qui fournissent 40 % du total mondial. Cette huile essentielle est également produite à Taïwan, au Guatemala, au Honduras, au Brésil, au Sri Lanka, en Inde, en Argentine, en Équateur, en Jamaïque, à Madagascar, au Mexique, et en Afrique du Sud.

Le marché de l'huile de citronnelle naturelle a été érodé par des produits chimiques synthétisés à partir de la térébenthine, tirée des conifères. Cependant, l'huile de citronnelle naturelle et ses dérivés sont préférés par l'industrie de la parfumerie[11].

Aspects sanitaires[modifier | modifier le code]

L'application directe de l'huile de citronnelle pourrait augmenter le rythme cardiaque chez certaines personnes[12]. Santé Canada étudie l'exclusion totale de l'usage de l'huile de citronnelle comme insectifuge[13]. L'EPA, de son côté, ne trouve pas de toxicité connue pour la citronnelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) J. Lawless, The Illustrated Encyclopedia of Essential Oils, (ISBN 1-85230-661-0)
  2. (en) « U.S. EPA Citronella Factsheet » (consulté le 5 décembre 2014).
  3. (en) « EPA citronella reregistration fact sheet », EPA (Environmental Protection Agency) (consulté le 5 décembre 2014).
  4. « Règlement d'exécution (UE) n° 504/2014 de la Commission du 15 mai 2014 modifiant le règlement d'exécution (UE) n° 540/2011 en ce qui concerne les conditions d'approbation de la substance active « huiles végétales/huile de citronnelle » », Journal officiel de l'Union européenne L 145/28, (consulté le 6 décembre 2014).
  5. (en) Kazuhiko Nakahara, Najeeb S. Alzoreky, Tadashi Yoshihashi, Huong T. T. Nguyen et Gassinee Trakoontivakorn, « Chemical Composition and Antifungal Activity of Essential Oil from Cymbopogon nardus (Citronella Grass) », Japan International Research Center for Agricultural Sciences, vol. 37, no 4,‎ , p. 249–52.
  6. (en) S. Pattnaik, V.R. Subramanyam et C. Kole, « Antibacterial and antifungal activity of ten essential oils in vitro », Microbios, vol. 86, no 349,‎ , p. 237–46 (PMID 8893526)
  7. (en) Seenivasan Prabuseenivasan, Manickkam Jayakumar et Savarimuthu Ignacimuthu, « In vitro antibacterial activity of some plant essential oils », BMC Complementary and Alternative Medicine, vol. 6,‎ , p. 39 (PMID 17134518, PMCID 1693916, DOI 10.1186/1472-6882-6-39)
  8. (en) Roger Segelken, « Study: 'Nuisance-barking' dogs respond best to citronella spray collars », Cornell Chronicle, (consulté le 5 décembre 2014).
  9. (en) Chang, Yu Shyun, 2007, 8 Map species from Malaysia for ICS, Forest Research Institute Malaysia, Workshop on NFP, 28–29 May 2007, Nanchang, PR China [1].
  10. (en) Online referenced article, Torres, R.C., Tio, BDJ, Citronella oil industry: challenges and breakthroughs [2] « Copie archivée » (version du 12 mars 2004 sur l'Internet Archive)
  11. (en) « Tropical commodities and their markets - Part two », Foodnet, Association for strengthening agricultural research in eastern and central Africa (consulté le 5 décembre 2014).
  12. (en) « Citronnella », CBC News, (consulté le 6 décembre 2014).
  13. (en) « Health Canada bans citronella », Common Ground, (consulté le 6 décembre 2014).