Huguette Grémy-Chauliac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Huguette Grémy-Chauliac
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (89 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Instrument

Huguette Grémy-Chauliac est une claveciniste française née le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant de se consacrer pleinement à la musique, Huguette Grémy-Chauliac s'orienta vers l'archéologie en suivant les cours d'archéologie romaine de l'École du Louvre de 1947 à 1949.

Le clavecin, dont elle deviendra une interprète majeure, ne fut pas son premier instrument de prédilection, puisqu'elle étudia d'abord le piano auprès de Blanche Bascouret de Gueraldi, Germaine Willaume, Joseph Morpain, Lucette Descaves et Yves Nat. Elle obtient un premier prix de piano dans la classe de ce dernier au Conservatoire de Paris. Huguette Grémy-Chauliac étudia l'harmonie avec Pierre Lantier et Jean Gallon, auprès de qui elle obtint également un premier prix au CNSMD de Paris.

Elle se consacra ensuite définitivement à l'étude du clavecin, sous l'égide de Robert Veyron-Lacroix et d'Antoine Geoffroy-Dechaume, auteur d'un opuscule, Les secrets de la musique ancienne, visant à rétablir les pratiques d'interprétation de la musique des maîtres anciens, alors ignorées de la majorité des clavecinistes. Huguette Grémy-Chauliac sut profiter de cette amorce de renouveau et, à l'aide de ses recherches personnelles, fut une des premières interprètes à réintroduire ornements et notes inégales, redonnant toute son authenticité à la musique française pour clavecin des XVIIe et XVIIIe siècles, littérature dont elle est reconnue comme l'une des meilleures spécialistes actuelles. Elle sera d'ailleurs une des premières clavecinistes à donner des récitals sur une copie d'un instrument du XVIIIe siècle réalisée pour elle par le facteur Hubert Bédard.

Passionnée par l'enseignement et pédagogue recherchée, Huguette Grémy-Chauliac répondit en 1963 à l'appel de Pierre Cochereau, alors directeur du CNR de Nice, qui lui demandait de devenir la première enseignante de la classe de clavecin qu'il venait de créer. Parmi les nombreux élèves de cette classe, il convient de citer en premier lieu la figure centrale de Scott Ross (premier prix de clavecin en 1968), qui concédait volontiers l'influence déterminante d'Huguette Grémy-Chauliac sur son jeu : « C'est à elle que je dois ma technique, c'est elle qui m'a appris à jouer, en somme », disait-il. D'autres élèves deviendront des clavecinistes ou organistes professionnels, tels Emmanuel Rousson, Vera Elliott (France), Philipp Sawyer (Grande-Bretagne) ou encore Cristina Orvieto (Italie).

Elle enseigna également au CNR de Nice la basse chiffrée et l'harmonie. Elle dispensa aussi son enseignement à l'Académie américaine de Paris.

Concertiste de renommée internationale, Huguette Grémy-Chauliac est sollicitée par les principaux festivals de musique baroque où elle se produit en soliste, duo ou avec ensemble. Elle est ainsi depuis 1961 la claveciniste titulaire de l'orchestre Antiqua Musica de Paris et occupa de 1961 à 1963 ce même poste dans l'orchestre de Paul Kuentz. Profondément attachée à son instrument, elle contribue à le faire mieux connaitre et aimer en donnant des conférences et des récitals-débats, où elle dialogue avec le public. Le 20 octobre 2012, Huguette Grémy-Chauliac, donne un récital au Foyer de l'âme à Paris à l'occasion de ses 50 ans de carrière.

Huguette Grémy-Chauliac est régulièrement membre du jury des concours du CNSMD de Paris et de nombreux concours internationaux.

À la tête d'une imposante discographie saluée par la critique, Huguette Grémy-Chauliac s'est distinguée en proposant au disque de nombreux enregistrements d'auteurs alors peu connus. Cela a permis de sortir de l'oubli de nombreux musiciens ayant composé pour le clavecin, tels Élisabeth Jacquet de la Guerre, Gaspard Le Roux, Charles Dieupart, Johann Pachelbel… Huguette Grémy-Chauliac prêta en outre son talent à de nombreux enregistrements pour la radio et la télévision.

Discographie complète[modifier | modifier le code]

En soliste[modifier | modifier le code]

En duo[modifier | modifier le code]

  • Musette et clavecin
  • Joaquín Rodrigo : Fantaisie pour un gentilhomme
  • Bach : Intégrale des sonates pour flûte et clavecin

Avec ensemble[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]