Hugues le Brun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hugues le Brun
Titres de noblesse
co-seigneur de Lusignan
Biographie
Naissance
Av. 1124
Décès
Famille
Père
Mère
Bourgogne de Rancon
Fratrie
Robert de Lusignan
Geoffroy Ier de Lusignan
Pierre de Lusignan
Aimery II de Lusignan
Guy de Lusignan
Guillaume de Valence
Conjoint
Aurengarde d'Exoudun
Enfants

Hugues le Brun (av. 1124-v. 1169) est également nommé Hugues de Lusignan dans une unique source[1] datée entre 1160 et 1163.

Il a souvent échappé aux généalogistes qui l'ont confondu avec son fils ainé Hugues IX le Brun, comte de la Marche[1] et parfois également avec son père[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils ainé d'Hugues VIII (♰ ap. 1171), seigneur de Lusignan et de Bourgogne de Rancon[1].

Hugues le Brun est le frère aîné de Geoffroy Ier, seigneur de Vouvant et de Mervent, d'Aimery II et de Guy de Lusignan, respectivement roi de Chypre et roi de Jérusalem.

Associé à la gestion des possessions familiales[1], il signa plusieurs actes notamment pendant l'absence de son père parti en Orient en 1163. Hugues le Brun est cité comme seigneur de Lusignan dans l'un d'eux[2].

Décès[modifier | modifier le code]

Hugues le Bun décéda, avant son père, au début de l'année 1169 et fut enterré à Lusignan[3].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Il épousa Aurengarde[4] (av. 1124-v. 1174), probable fille de Raoul, seigneur d'Exoudun, et héritière de ce dernier, faisant ainsi passer les seigneuries d'Exoudun et de la Mothe [Saint-Héray] dans les possessions de la famille des Lusignan.

Ils eurent :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Cartulaire et chartes de l'abbaye de l'Absie (éd. Bélisaire Ledain), t. XXV, Poitiers, coll. « Archives historiques du Poitou », (lire en ligne), p. 130 :

    « Hugo de Lesignan filius Burgundie »

    1160-1163 : Hugues [le Brun] de Lusignan, avec l'accord de son père Hugues [VIII] de Lusignan, donne à l'abbaye de l'Absie toute sa part de l'étang et des moulins de Roschereo.
  2. a et b Cartulaire de l'abbaye de Notre-Dame de la Merci-Dieu : autrement dite de Bécheron, au diocèse de Poitiers (éd. Étienne Clouzot), t. XXXIV, Poitiers, coll. « Archives historiques du Poitou », (lire en ligne), partie LXXII, p. 66 :

    « Hugo Brunus, dominus Lizinniaci »

    1163-1169 : Hugues [le Brun], seigneur de Lusignan exempte de péages l'abbaye de la Merci-Dieu dans toute l'étendue de sa terre. Son frère Geoffroy et ses oncles Simon le Brun, Rorgon et Galeran souscrivent.
  3. Cartulaires et chartes de l'abbaye de l'Absie (Bélisaire Ledain), t. XXV, Poitiers, coll. « Archives historiques du Poitou », (lire en ligne), partie III, p. 132-133
    1169, 15 avril, Vouvant : Geoffroy [Ier] de Lusignan [seigneur de Vouvant], le premier jour après l'enterrement son frère Hugues [le Brun], à Lusignan, en présence de leur mère Bourgogne de Rancon et son oncle Simon de Lezay, donne à l'abbaye de l'Absie une rente de vingt sous en échange de la célébration d'une messe annuelle pour l'anniversaire de la mort de son frère.
  4. a b et c Recueil des documents de l'abbaye de Fontaine-le-comte (XIIe-XIIIe siècles) (éd. Georges Pon), t. LXI, Poitiers, coll. « Archives historiques du Poitou », , partie 19, p. 27-29
    1166, 12 novembre, Lusignan : Hugues le Brun [de Lusignan] après avoir rappelé et confirmé de l'autorité de son sceau les donations faites à l'abbaye de Fontaine-le-Comte par son grand-père, Hugues [VII] le Brun, c'est-à-dire le droit de pacage aux troupeaux de gros et petit bétail de l'abbaye dans toute la forêt de Gâtine et le bois de Mezeaux et l'abandon des coutumes qu'il levait sur la terre de Léjat qui avait été donnée à l'abbaye de Fontaine-le-Comte, exempte cette abbaye, à la demande de l'abbé Adhémar, de tout péage et de toute coutume dans les terres qui dépendent de lui et retire sa plainte contre les défrichements que les religieux avaient entrepris dans les bois. Son épouse Aurengarde, son fils Hugues [IX], sa fille Ainor et son frère Geoffroy [de Vouvant].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]