Hugues XI de Lusignan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hugues de Lusignan.
Hugues XI de Lusignan
Hugues le Brun.jpg
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Faraskur (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Fratrie
Conjoints
Enfants
Hugues XII de Lusignan
Alice de Lusignan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Armes d'Hugues XI de Lusignan, avant d'adopter celles de Lusignan à la mort de son père :Blason Lusignan.svg

Hugues XI de Lusignan[1] dit "le Brun", naît vers 1221. Il meurt le lors de la bataille de Fariskur au cours de la septième croisade.

Il était le fils de Hugues X, comte de la Marche et d'Isabelle d'Angoulême, veuve du roi Jean sans Terre. Hugues XI était de ce fait demi-frère du roi Henri III d'Angleterre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hugues XI avait été fiancé, en 1225, avec la fille du comte de Toulouse, Jeanne ; mais Louis VIII et le légat du Pape mirent obstacle à cette alliance. Un autre projet de mariage (traité de Vendôme) avec Isabelle, sœur de Saint Louis, resta aussi sans exécution. Hugues XI épouse Yolande († 10 oct. 1272, château de Bouteville ; dame de Fère-en-Tardenois), fille du duc de Bretagne Pierre Mauclerc, ancien allié de son père. Ce dernier lui donne le comté de Penthièvre en 1236[2]. Jean Ier, duc de Bretagne et frère de Yolande donna à cette dernière le comté de Porhöet en dot, et Moncontour à titre viager.

Il reçut le comté d'Angoulême de sa mère en 1246, puis le comté de la Marche et la seigneurie de Lusignan à la mort de son père en 1249.

En 1246, il fut mis à la tête d'une ligue formée par la noblesse de France pour arrêter les entreprises du clergé.

Il fit hommage à Alphonse, comte de Poitiers, du vivant de son père, Hugues X, le 13 novembre 1248.

Le 15 janvier 1249, son frère utérin, Henri III, roi d'Angleterre, lui assigna une rente de 400 marcs d'argent. Le 24 juin 1249, furent minutieusement réglées les conditions auxquelles le comte de La Marche devait servir le comte de Poitiers à la croisade, avec une compagnie de onze chevaliers.

Sous la bannière d'Alphonse de Poitiers, Hugues XI, comte d'Angoulême, arrive en Égypte alors que les croisés ont déjà pris Damiette. Armée de renforts, entouré de chevaliers poitevins ainsi que de Pierre Mauclerc et de chevaliers de Bretagne. Leur arrivée permet aux croisés de reprendre l’offensive, et la victoire à Mansourah, bataille coûteuse en hommes. Hugues périt dans cette fatale campagne d’Égypte, le 6 avril 1250 lors de la bataille de Fariskur.

Descendance[modifier | modifier le code]

Avec Yolande il eut :

  • Hugues XII dit "le Brun"(~1236 - † 1270), sire de Lusignan, comte de la Marche et d'Angoulême. Il rachète la vicomté d'Aubusson (rattachée au comté de La Marche) en 1262 à Renaud VII d'Aubusson. Il épouse le 29 janvier 1254, Jeanne, fille et héritière de Raoul de Fougères.

Il meurt de la peste à la seconde croisade de saint Louis, en 1270 près de Tunis.

  • Guy († ap. juin 1309) : seigneur de Couhé, de Peyrat (-le-Château, sans doute), de Fère-en-Tardenois, puis à partir de 1298 de Frontenay (ancienne place forte des Lusignan).
  • Isabelle († ap. mars 1309) : Elle épouse vers 1251 Geoffroy V de Rancon dit "le Jeune" († 1263), seigneur de Marcillac et de Taillebourg. Veuve, elle épouse en secondes noces Maurice II de Belleville († 1277).
  • Yolande († 2 nov. 1306) : épouse de Pierre de Préaux.
  • Marie († ap. 11 Juil. 1266) Elle épouse Robert III de Ferrières († ~1278), comte de Derby et de Nottingham.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]