Hugues Nardon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hugues Nardon
Fonction
Préfet
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Hugues Eugène Nardon est né le à Saint-Didier-sur-Arroux où son père est notaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études au Collège d’Autun en compagnie de Joseph Bonaparte avec qui il se lie d’amitié.

Lors de la Révolution, il est un ardent défenseur des idées nouvelles. Nommé sous-préfet d’Autun pendant le Consulat, il est préfet d’Angers le 19 ventôse an XI. Il est successivement préfet de Montenotte et préfet de Parme en Italie en 1805 où il met en place les structures administratives napoléoniennes, organisation du département du Taro et découpage du département en treize communes.

Baron de l'Empire en 1809 et appelé en Espagne comme administrateur général de la Province de Cuenca par son puissant protecteur Joseph Bonaparte devenu roi, il est nommé Grand d'Espagne en 1810 et il y périt en 1812 assassiné au cours d’une émeute populaire.

À Saint-Didier-sur-Arroux, sur la place du village, un calvaire élevé en 1812 (déplacé depuis) conserve son souvenir (son socle est gravé d'une inscription)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Saint-Didier-sur-Arroux », article de Marie-Thérèse Suhard paru dans la revue « Images de Saône-et-Loire » no 167 de septembre 2011, pages 21 à 23.

Sources partielles[modifier | modifier le code]

  • Parma Edition Quaderni Parmensi, de Gianfranco Stella (1988)

Voir aussi[modifier | modifier le code]