Hugues Maret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Maret de Bassano.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maret.
Hugues Maret
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
Activité
Autres informations
Membre de

Hugues Maret (Dijon, - ) est un médecin et érudit français.

Lorsque Hugues Maret naquit, il y avait plus d'un siècle que ses ancêtres pratiquaient la médecine ; il suivit la tradition familale et fut reçu docteur à la faculté de médecine de Montpellier mais s'intéressa aussi aux mathématiques, à l'astronomie, la chimie, la physiologie, la littérature et l'histoire. Plusieurs sociétés savantes telles que l'académie des sciences de Paris et celle de Stockholm inscrivirent son nom sur leurs registres.

Membre de l’Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Dijon dont il fut secrétaire perpétuel de 1764 à sa mort, il écrivit l’éloge de Jean-Philippe Rameau lue en séance solennelle devant cette assemblée le 25 août 1765 et devint ainsi le premier biographe du musicien, ayant recueilli pour ce faire nombre de témoignages directs de ceux qui l’avaient connu.

Il a fourni des articles sur la médecine à l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert.

Il est le père d’Hugues-Bernard Maret, homme politique et académicien, futur duc de Bassano et pair de France et de Jean Philibert Maret, préfet et comte de l'Empire.

Revêtu du titre honorifique de médecin du roi pour les épidémies, il pérît à celle de Fresne-Saint-Mamès, en Franche-Comté.

Bibliographie[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]