Hugues Lapointe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hugues Lapointe
Fonctions
22e lieutenant-gouverneur du Québec
Monarque Élisabeth II
Premier ministre Jean Lesage
Daniel Johnson (père)
Jean-Jacques Bertrand
Robert Bourassa
René Lévesque
Prédécesseur Paul Comtois
Successeur Jean-Pierre Côté
Député de Lotbinière
Prédécesseur Joseph-Napoléon Francoeur
Successeur Raymond O'Hurley
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Rivière-du-Loup
Date de décès (à 71 ans)
Lieu de décès Sainte-Foy
Parti politique Parti libéral du Canada
Diplômé de Université d'Ottawa,
Université Laval
Profession Avocat

Hugues Lapointe
Lieutenants-gouverneurs du Québec

Hugues Lapointe, né le à Rivière-du-Loup et mort le à Sainte-Foy, est un avocat et un homme politique canadien. Il fut député libéral de Lotbinière à la Chambre des communes, ministre dans le cabinet de Louis St-Laurent, représentant du Québec à Londres et lieutenant-gouverneur du Québec de 1966 à 1978.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Fils du ministre et député Ernest Lapointe, Hugues Lapointe est né à Rivière-du-Loup le . Après des études en droit à l'Université d'Ottawa et à l'Université Laval, il est admis au Barreau du Québec en 1935. Il exerce le droit à Québec de 1936 à 1961 en association avec son père et Guy Roberge.

Il participe à la Deuxième Guerre mondiale avec le régiment de la Chaudière, avant d'être démobilisé avec le grade de lieutenant-colonel.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière politique en 1940 en étant élu député libéral de Lotbinière à la Chambre des communes, une fonction qu'il occupe durant 17 ans, jusqu'à sa défaite électorale de 1957. Il est successivement adjoint parlementaire du ministre de la Défense nationale du au , puis du ministre des Affaires extérieures du au , avant de devenir ministre dans le cabinet du premier ministre Louis St-Laurent, où il est tour à tour solliciteur général du Canada ( - ), ministre des Affaires des Anciens Combattants (-), puis ministre des Postes (-).

En 1961, il devient délégué général du Québec à Londres, une fonction qu'il occupe jusqu'à sa désignation comme lieutenant-gouverneur du Québec en 1966. Il occupe ce poste jusqu'au .

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

Il a été fait officier de l'Ordre du Canada en 1979[1].

Il a ensuite été avocat-conseil pour le cabinet Goodwin, De Blois et Associés, de Québec, de 1978 jusqu'à son décès, survenu à Sainte-Foy le . Il a été inhumé à Rivière-du-Loup trois jours plus tard.

Hommages[modifier | modifier le code]

La rue Lapointe qui était dans l'ancienne ville de Sillery a été nommée en son honneur. Sillery est maintenant un arrondissement de Québec.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives du bureau du Gouvergneur général du Canada, Citation d'Hughes Lapointe à l'Ordre du Canada