Hugues Lapointe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lapointe.
Hugues Lapointe
Fonctions
22e lieutenant-gouverneur du Québec
Monarque Élisabeth II
Premier ministre Jean Lesage
Daniel Johnson (père)
Jean-Jacques Bertrand
Robert Bourassa
René Lévesque
Prédécesseur Paul Comtois
Successeur Jean-Pierre Côté
Député de Lotbinière
Prédécesseur Joseph-Napoléon Francoeur
Successeur Raymond O'Hurley
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Rivière-du-Loup
Date de décès (à 71 ans)
Lieu de décès Sainte-Foy
Parti politique Parti libéral du Canada
Diplômé de Université d'Ottawa,
Université Laval
Profession Avocat

Hugues Lapointe
Lieutenants-gouverneurs du Québec

Hugues Lapointe, né le à Rivière-du-Loup et décédé le à Sainte-Foy, est un avocat et un homme politique canadien. Il fut député libéral de Lotbinière à la Chambre des communes, ministre dans le cabinet de Louis St-Laurent, représentant du Québec à Londres et lieutenant-gouverneur du Québec de 1966 à 1978.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Fils du ministre et député Ernest Lapointe, Hugues Lapointe est né à Rivière-du-Loup le 3 mars 1911. Après des études en droit à l'Université d'Ottawa et à l'Université Laval, il est admis au Barreau du Québec en 1935. Il exerce le droit à Québec de 1936 à 1961 en association avec son père et Guy Roberge.

Il participe à la Deuxième Guerre mondiale avec le régiment de la Chaudière, avant d'être démobilisé avec le grade de lieutenant-colonel.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière politique en 1940 en étant élu député libéral de Lotbinière à la Chambre des communes, une fonction qu'il occupe durant 17 ans, jusqu'à sa défaite électorale de 1957. Il est successivement adjoint parlementaire du ministre de la Défense nationale du 25 septembre 1945 au 18 janvier 1949, puis du ministre des Affaires extérieures du 19 janvier au 23 août 1949, avant de devenir ministre dans le cabinet du premier ministre Louis St-Laurent, où il est tour à tour solliciteur général du Canada (24 août 1949 - 6 août 1950), ministre des Affaires des Anciens Combattants (7 août 1950-21 juin 1957), puis ministre des Postes (3 novembre 1955-21 juin 1957).

En 1961, il devient délégué général du Québec à Londres, une fonction qu'il occupe jusqu'à sa désignation comme lieutenant-gouverneur du Québec en 1966. Il occupe ce poste jusqu'au 27 avril 1978.

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

Il a été fait officier de l'Ordre du Canada en 1979[1].

Il a ensuite été avocat-conseil pour le cabinet Goodwin, De Blois et Associés, de Québec, de 1978 jusqu'à son décès, survenu à Sainte-Foy le 13 novembre 1982. Il a été inhumé à Rivière-du-Loup trois jours plus tard.

Hommages[modifier | modifier le code]

La rue Lapointe qui était dans l'ancienne ville de Sillery a été nommée en son honneur. Sillery est maintenant un arrondissement de Québec.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives du bureau du Gouvergneur général du Canada, Citation d'Hughes Lapointe à l'Ordre du Canada