Hugo Rietveld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rietveld.
Hugo Rietveld
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
AlkmaarVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions
Officier de l'ordre d'Orange-Nassau (d)
Prix Gregori Aminoff ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Hugo Rietveld est un cristallographe néerlandais né en 1932 et mort le . Il est l'inventeur de la méthode de Rietveld, une méthode d'analyse en cristallographie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à La Haye le 7 mars 1932, il fait ses études supérieures à Perth en Australie. Il obtient son doctorat en 1962, sur une étude de diffraction de neutrons sur un monocristal ; sa thèse est intitulée The Structure of p-Diphenylbenzene and Other Compounds (La structure du p-diphénylbenzène et autres composés) ; cette étude est la première étude par diffraction de neutrons en Australie et est effectuée dans le réacteur nucléaire HIFAR à Sydney.

En 1964, il obtient un poste de chercheur à la Fondation néerlandaise de recherche sur l'énergie (Energieonderzoek Centrum Nederland[1]) à Petten. Il prend sa retraite en 1992.

Il obtient le prix Gregori Aminoff de l'Académie royale des sciences de Suède en 1995, le prix Barett de la conférence de Denver sur les rayons X (Denver X-ray Conference) en 2003, ainsi que la distinction royale d'officier de l'ordre d'Orange-Nassau (Pays-Bas) en 2004.

Il meurt le 16 juillet 2016[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « ECN » (consulté le 4 juin 2011)
  2. (nl) « Dr. Hugo M. Rietveld » (consulté le 20 juillet 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]