Hugo Legzdiņš

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legzdins.
Hugo Legzdiņš
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 100 ans)
Activité
Autres informations
Arme
Latvian Naval Forces (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Hugo Legzdiņš (Хуго Легздиньш en russe), né le à Ledourga en Lettonie (alors province de l'Empire russe), décédé le , est un militaire letton. Il occupa les postes de vice-amiral et capitaine de frégate de la marine lettonne[1] et fut breveté à l'école des torpilles de la marine française. Le , le président français Jacques Chirac lui décerne la croix de chevalier de la Légion d'honneur pour services rendus à la France[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1926, Hugo Legzdiņš rejoint la division sous-marine lettonne et participe en France au baptême du premier sous-marin de la marine lettonne, le Ronis. Il achève ses études à l'École navale en 1938. Deux années plus tard il devient commandant du Ronis. En 1941, après l'annexion de la Lettonie par l'Union soviétique, les sous-marins passent sous la coupe de Moscou et Legzdiņš est écarté de son poste. Il passe le reste de sa vie à enseigner l'astronomie et la navigation aux aspirants marins. Le 7 décembre 2003, Hugo Legzdiņš célébre ses 100 ans dans son village natal de Ledourga situé à 70 km au nord de Riga. Il s'éteint l'année suivante.

Le 22 juillet 2004, le ministre des affaires étrangères letton Artis Pabriks adressa une lettre aux proches du commandant dans laquelle il écrivit : « Ni le nom de Hugo Legzdiņš, ni ses accomplissements ne pourront s'effacer de la mémoire de la nation et resteront à jamais inscrits dans l'histoire des forces armées lettones, de l'académie navale lettonne et de la République de la Lettonie »[3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • (lv) Hugo Legzdiņš, Ronis - Mana Budina Un Pils : zemūdenes komandiera dzīvesstāsts, Dzivesstasts, Riga, Lettonie, 2002, 344 pages (ISBN 9984959902).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-David Avenel, Pierre Giudicelli, L'indépendance des pays de la Baltique (1918-1920), Economica, Paris, France, 2004 (ISBN 2717847464).
  2. Présidence de la République. 27 juillet 2001.
  3. (en) Ministry of Foreign Affairs of Latvia. 22 juillet 2004.