Hugo Burel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burel.
Hugo Burel
Description de l'image Hugo Burel, escritor.jpg.
Nom de naissance José Hugo Burel Guerra
Naissance (68 ans)
Montevideo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Activité principale
écrivain et journaliste
Distinctions
Prix Florencio
Auteur
Langue d’écriture Espagnol

Œuvres principales

La memoria de Borges

José Hugo Burel Guerra, né à Montevideo le , est un journaliste et homme de lettres uruguayen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Montevideo, en Uruguay.

Il a écrit dans les journaux nationaux de l'Uruguay. Il a également écrit de nombreux romans et quelques anthologies. Ses plus importantes œuvres littéraires sont Los más jóvenes cuentan (1976), Esperando a la pianista (1982), La alemana (1985) et Matías no baja (1986)[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1976: Los más jóvenes cuentan (anthologie)
  • 1982: Esperando a la pianista
  • 1985: La alemana
  • 1986: El vendedor de sueños
  • 1989: Indicios de Eloísa
  • 1991: Tampoco la pena dura (roman)
  • 1993: Solitario Blues
  • 1994: La perseverancia del viento
  • 1997: El ojo de vidrio y otras maravillas
  • 1999: El elogio de la nieve
  • 2003: Tijeras de Plata
  • 2004: Los inmortales
  • 2007: El desfile salvaje

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]