Hugo Becker (compositeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Becker et Hugo Becker.
L'artiste en 1900, collection de la BNF.

Hugo Becker, né Otto Eric Hugo Becker, le à Strasbourg et mort le à Grünwald, est un violoncelliste et compositeur allemand d'origine alsacienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hugo Becker est né dans un environnement familial bercé par la musique, son père Jean Becker était un grand violoniste. Son père lui apprit à jouer du violon, mais Hugo préféra le violoncelle et étudia cet instrument avec Carlo Alfredo Piatti. À l'âge de quinze ans, il forma un quatuor à cordes avec son père, sa sœur et son frère. Hugo Becker commença à jouer dans l'orchestre de Mannheim.

Son premier contrat fut avec l'Opéra de Francfort en 1884. Par la suite, il devint professeur de violoncelle au conservatoire de musique de Francfort. Puis de 1909 à 1929, professeur de violoncelle au Conservatoire de musique de Berlin.

Parmi ses étudiants, il eut le compositeur roumain George Georgescu qui suivit ses cours à l'université des Arts, et qui le remplaça comme violoncelliste dans le quatuor à cordes d'Henri Marteau.

Hugo Becker joua de la musique de chambre avec Eugène Ysaÿe et Ferruccio Busoni. Ensemble, ils se constituèrent en trio avec piano. Il reforma ensuite un autre trio avec piano, avec Artur Schnabel et Carl Flesch.

Hugo Becker fut propriétaire d'un Stradivarius nommé "Marquis de Corberon"; ex-Loeb datant de 1726 et qui appartient de nos jours à la Royal Academy of Music.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Andante religioso
  • Drei Stücke für Violoncell mit Piano-Begleitung
  • Scènes d'amour, Duo
  • Deux Morceaux : Romance, Duo
  • Deux Morceaux : Valse gracieuse, Duo
  • Cellokonzert A-Dur
  • Aus dem Leben des Waldschrat, Suite
  • Mechanik und Ästhetik des Violoncellospiels

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]