Hugo Achugar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hugo Achugar

Nom de naissance Hugo Achugar
Naissance 23 janvier 1944 (71 ans)
Montevideo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Activité principale
critique littéraire, écrivain, essayiste et poète
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Espagnol

Œuvres principales

La biblioteca en ruinas (1994)

Hugo Achugar, né à Montevideo le 23 janvier 1944, est un écrivain, essayiste, poète, critique littéraire et professeur uruguayen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Montevideo, en Uruguay. Il a enseigné dans différentes universités au Venezuela, aux États-Unis et en Uruguay.

À Caracas, il a travaillé comme chercheur pour le Centre Rómulo Gallegos d'études latino-américains (CRGEL).

Il est professeur à l'Université de Miami[1],[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • El derrumbe (1968)
  • Con bigote triste (1971)
  • Mi país / mi casa (1973)
  • Textos para decir María (1976)
  • Seis mariposas tropicales (1986)
  • Las mariposas tropicales (1987)
  • Todo lo que es sólido se disuelve en el aire (1989)
  • Orfeo en el salón de la memoria (1991)
  • El cuerpo del Bautista (1996)
  • Historias de la vida privada en el Uruguay (1998)
  • Hueso quevrado (2006)

Essai[modifier | modifier le code]

  • Ideologías y estructuras narrativas en José Donoso (1950-1970) (1979)
  • Poesía y sociedad (Uruguay, 1880-1911) (1986)
  • La balsa de la Medusa (1992)
  • La biblioteca en ruinas: reflexiones culturales desde la periferia (1994)
  • Escritos sobre arte, cultura y literatura (2003)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]