Hughes H-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hughes.

Hughes H-1
Image illustrative de l’article Hughes H-1

Rôle Course aérienne
Constructeur Drapeau : États-Unis Hughes Aircraft company
Équipage 1
Premier vol
Motorisation
Moteurs 1 moteur1 Pratt & Whitney R-1535
Puissance unitaire 561 kW
Performances
Vitesse maximale 566 km/h
Altitude de croisière 6 370 m

Le Hughes H-1 est un avion de course construit par Hughes Aircraft en 1935. Il a établi un record du monde de vitesse et un record de vitesse transcontinental à travers les États-Unis. Le H-1 est le dernier avion construit par un particulier destiné à battre le record du monde de vitesse, la plupart des avions suivant qui ont détenu ce record étaient de conceptions militaires.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Alors que Howard Hughes travaillait sur son film Les Anges de l'Enfer (Hell's Angels en anglais), il embaucha Glenn Oderkirk pour maintenir en état de vol la flotte de plus de 100 avions utilisée par la production. Les deux hommes partageaient un intérêt commun pour l'aviation et planifièrent la construction d'un appareil de records. Cet appareil a reçu plusieurs nom mais le plus connu est le H-1. Ce fut le premier avion produit par la Hughes Aircraft Company.

Les premières études débutèrent en 1934 avec une maquette exacte de grande dimension (autour de 60 cm de long) qui fut testée dans la soufflerie du California Institute of Technology. L'avion révéla un potentiel de vitesse remarquable (plus de 580 km/h).

Historique[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Moteur du H-1

De nos jours[modifier | modifier le code]

Le seul exemplaire original du H-1 fut donné à la Smithsonian Institution en 1975 et est exposé au National Air and Space Museum.

Répliques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]