Hugh Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas.
Hugh Thomas
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Hugh Swynnerton Thomas
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Hugh Swynnerton Thomas, baron Thomas de Swynnerton, né le à Windsor et mort le [1] à Londres[2], est un historien britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hugh Thomas fit ses études dans une école privée huppée du Dorset, la Sherborne School, avant d'obtenir un BA en 1953, au Queens' College de l'université de Cambridge. Il étudia également à la Sorbonne, à Paris. Publié en 1961, son livre The Spanish Civil War [La guerre civile espagnole] remporta le Prix Somerset-Maugham en 1962. Une version revue et augmentée parut en 1977. Thomas publia en 1971 Cuba, or the Pursuit of Freedom [Cuba ou La poursuite de la liberté], un ouvrage de plus de 1 500 pages retraçant l'histoire de Cuba de la domination coloniale espagnole jusqu'à la révolution cubaine. Il consacra dix années de recherches à la préparation de ce livre.

De 1966 à 1975, Hugh Thomas fut professeur d'histoire à l'université de Reading. Il fut directeur du Centre for Policy Studies de Londres de 1979 à 1991 et un allié du Premier ministre Margaret Thatcher. En 1981, il devint pair à vie en tant que baron Thomas de Swynnerton, de Notting Hill dans le Grand Londres. Il a écrit des ouvrages politiques pro-européens, des récits historiques ainsi que trois romans.

Hugh Thomas ne doit pas être confondu avec deux autres auteurs d'ouvrages historiques, appelés aussi Hugh Thomas :

Vie privée[modifier | modifier le code]

Hugh Thomas était marié à Vanessa Jebb, fille du premier Secrétaire général des Nations unies par intérim Gladwyn Jebb, dont il a deux fils et une fille.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Ouvrages traduits en français :

  • La Guerre d'Espagne. Juillet 1936 - Mars 1939, Paris, Robert Laffont, 1961 - édit. révisée en 1977, édit. définitive publiée dans la collection Bouquins, 1986, 1040 p. (ISBN 978-2221048443)
  • Histoire inachevée du monde, Paris, Robert Laffont, 1986.
  • La Traite des Noirs : 1440-1870, traduit de l'anglais par Guillaume Villeneuve, Paris, Robert Laffont, 2006.
  • La Conquête du Mexique, traduit par Guillaume Villeneuve, coll. « Bouquins », Paris, Robert Laffont, 2011, 1076 p. (ISBN 978-2221113837)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le 7 mai selon son fils sur la version anglaise.
  2. (es) Pablo Guzmón, « Muere Hugh Thomas, el hispanista británico que diseccionó la Guerra Civil », sur El País, (consulté le 8 mai 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :