Hubert Stiernet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hubert Stiernet
Defaut.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Hubert Stiernet est un écrivain belge d'expression française né à Waremme le et décédé à Bruxelles le . Ses contes, récits ou romans sont liés à sa région d'origine waremmienne.

Il fut membre de l'Académie Royale de langue et de Littérature Françaises de Belgique de 1924 à 1939. Une rue à Laeken (1020 Bruxelles) ainsi qu'une autre à Waremme porte son nom. Son gendre, Jules Herbillon (1896 - 1987), a été un onomasticien wallon de tout premier plan[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1888 : Pierre Lanriot
  • 1890 : Histoires du chat, du coq et du trombone
  • 1893 : Les Contes au perron, Charles Vos, Bruxelles
  • 1906 : Histoires hantées
  • 1909 : Contes à la nichée (illustrés par le peintre Georges-Émile Lebacq son ami)
  • 1911 : Haute plaine
  • 1921 : Le récit du berger
  • 1921 : Le roman du tonnelier
  • 1923 : La Grâce de la folie
  • 1931 : Par-dessus les clochers

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Guy Boutier, Jean Germain, Jean Lechanteur, Jean-Marie Pierret, Martine Willems, Jules Herbillon (1896-1987) ou la quête inlassable de l’origine des mots wallons, Société de langue et de littérature wallonnes, Collection Mémoires wallonnes no 9, Liège, 2006.

Sources[modifier | modifier le code]