Hubert LaRue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hubert LaRue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 48 ans)
Nationalité
Activité

Hubert LaRue (1833-1881) est un écrivain et un médecin canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Saint-Jean-de-l'île d’Orléans le 24 mars 1833, il épouse Alphonsine Panet. Son fils J. Henri Larue épouse la fille du député Victor Châteauvert, Nélida, en juin 1892.

Le docteur Hubert LaRue contribue pour une large part au mouvement littéraire de 1860. Il a beaucoup écrit dans les revues et journaux de son temps, notamment dans le Courrier du Canada, L'Événement, les Soirées Canadiennes, le Foyer Canadien, et dans la Ruche littéraire, où il signe du nom Isidore de Méplats. L'une de ses études les plus remarquables est celle qu'il a faite sur les Chansons populaires et historiques du Canada (1863).Il a publié le Voyage sentimental sur la rue Saint-Jean; départ en 1860, retour en 1880 (1879) ; le Voyage autour de l'Isle d'Orléans. Ses articles, études, conférences ont été réunis en deux volumes sous le titre collectif de Mélanges historiques, littéraires, et d'économie politique (1870 et 1881). LaRue a aussi publié une Histoire populaire du Canada (1875).

Décédé à Québec le 25 septembre 1881 et inhumé au cimetière de son village natal.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Tableau de l'histoire de la littérature canadienne-française / abbé Roy, Québec : Imprimerie de l'Action sociale, 1907.