Huaraches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une huarache de marche

Les huaraches sont des chaussures d'extérieur d'origine mexicaine. Ce type de sandale date de l'époque pré-colombienne. On connait deux types de huaraches : la version traditionnelle de marche et la version course. Cette dernière diffère légèrement en terme de conception et matériaux pour s'adapter à un effort physique.

Forme et conception[modifier | modifier le code]

Huaraches de marche[modifier | modifier le code]

Fabrication d'une huarache au Museum de Arte Popular, Mexico

Dans les sandales traditionnelles de marche, les lanières sont tissées dans une forme complexe. À l'origine, les huaraches étaient en cuir, puis au fil du temps de nouveaux matériaux ont été employés.

Huaraches de course[modifier | modifier le code]

Dans les variantes utilisées pour la course, les lanières sont beaucoup plus simples et moins décorées.[réf. nécessaire]

D'abord en cuir, les semelles ont aussi été fabriqué à l'aide de pneux usées. Depuis, le caoutchouc remplace la semelle des chaussures, comme dans les Vibram Cherry. Plus récemment, les fabricants ont créé des bandes de caoutchouc prédécoupées pour la fabrication des huaraches. En plus, quelques fabricants ont fait des semelles avec une forme faite pour épouser les contours du pied du coureur.

Les semelles sont tenues au pied par des lanières passant au-dessus du cou-de-pied et autour de la cheville. Les lacets des huaraches sont aussi en synthétique, en chanvre ou en cuir. Les lacets en synthétiques sont souvent faits en polyester ou en nylon. Généralement, les lacets sont fins, ils sont similaires au paracorde.

Ces sandales font partie des préférés des coureurs minimalistes pour plusieurs raisons. Elles obligent le pied et le coureur à courir avec une allure et une foulée naturelle. Elles protègent aussi le pied des bouts de verres, des gravillons, et d'autres débris.

Dans le livre de Christopher McDougall Born to Run, il décrit la tribu amérindienne des Tarahumara dans le Copper Canyon apprenant à un coureur amateur comment faire des huaraches.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]