Huai-Dong Cao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Huai-Dong, précède le nom personnel.
Huai-Dong Cao
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Huai-Dong Cao (chinois simplifié : 曹怀东 ; chinois traditionnel : 曹懷東 ; pinyin : Cáo Huáidōng ; Wade : Ts'ao2 Huai2-tung1, né en 1959) est un mathématicien chinois, titulaire de la chaire « A. Everett Pichet » de professeur de mathématiques à l'Université Lehigh.

Biographie[modifier | modifier le code]

Huai-Dong Cao est né le 8 novembre 1959 à Jiangsu. Cao a reçu son B. A. à l'Université Tsinghua en 1981 et son doctorat à l'Université de Princeton, en 1986, sous la supervision de Shing-Tung Yaulauréat de la médaille Fields et récipiendaire de la Médaille nationale de la science. La spécialité du Pr Cao est l'analyse géométrique et il est un expert dans le domaine du flot de Kähler–Ricci.

Cao est un ancien directeur adjoint de l'Institut de Mathématiques Pures et Appliquées (IPAM) à l'UCLA. Il a occupé des postes de professeur invité au MIT, à l'Université de Harvard, à l'Institut Isaac Newton, à l'Institut Max-Planck, à l'IHES, à l'ETH Zurich et à l'Université de Pise.

Cao a collaboré avec Zhu Xiping de l'Université Sun-Yat-sen dans la vérification de la preuve de Grigori Perelman concernant la conjecture de Poincaré. L'équipe de Cao–Zhu est l'une des trois équipes formées à cet effet. Les autres équipes étaient l'équipe Tian–Morgan, composée de Gang Tian de l'Université de Princeton et John Morgan (en) de l'Université Columbia, et l'équipe Kleiner–Lott, composée de Bruce Kleiner (en) de l'Université Yale et John Lott (en) de l'Université du Michigan. Zhu et Cao ont publié un article dans le numéro de juin 2006 de l'Asian Journal of Mathematics (en) avec un exposé complet de la preuve de Poincaré et des conjectures de géométrisation[1]. Ils ont d'abord laissé entendre que la preuve était issue de leur propre travail, basé sur la théorie de Hamilton-Perelman, mais par la suite ils sont revenus sur la version originale de leur article, et ont publié une version révisée, dans laquelle ils font état de leur travail sous le nom plus modeste d'« exposé de la preuve de Hamilton–Perelman »[2]. Ils ont également publié un erratum révélant qu'ils avaient oublié de citer correctement les travaux antérieurs de Kleiner et Lott publiés en 2003[3]. Dans le même numéro, le comité de rédaction de l' Asian Journal of Mathématics a publié des excuses pour ce qu'il appelait « imprudences » dans l'article de Cao–Zhu.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Il a reçu une bourse d'études de la Fondation John Simon Guggenheim (2004) et une autre de la Fondation Alfred P. Sloan (1991-1993). Il est rédacteur en chef de la revue Journal of Differential Geometry (en).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Huai-Dong Cao, « On Harnack's inequalities for the Kähler–Ricci flow », Inventiones Mathematicae, vol. 109, no 2,‎ , p. 247–263
  • Huai-Dong Cao. « Deformation of Kähler metrics to Kähler–Einstein metrics on compact Kähler manifolds », vol. 81, no. 2, 359-372, Inventiones Mathematicae, 1985.
  • avec Chow: Compact Kähler manifolds with nonnegative curvature operator. Invent. Math. 83 (1986), no. 3, 553–556.
  • avec N. Mok: Holomorphic immersions between compact hyperbolic space forms. Invent. Math. 100 (1990), no. 1, 49–61.
  • Limits of solutions to the Kähler-Ricci flow. J. Differential Geom. 45 (1997), no. 2, 257–272.
  • avec Shen, S.Zhu: The structure of stable minimal hypersurfaces in . Math. Res. Lett. 4 (1997), no. 5, 637–644.
  • avec X.Zhu: A complete proof of the Poincaré and geometrization conjectures—application of the Hamilton-Perelman theory of the Ricci flow. Asian J. Math. 10 (2006), no. 2, 165–492.
  • avec Zhou: On complete gradient shrinking Ricci solitons. J. Differential Geom. 85 (2010), no. 2, 175–185

Références[modifier | modifier le code]

  1. Huai-Dong Cao et Xi-Ping Zhu, « A Complete Proof of the Poincaré and Geometrization Conjectures – application of the Hamilton-Perelman theory of the Ricci flow », Asian Journal of Mathematics, vol. 10, no 2,‎ (lire en ligne [PDF])
  2. (en) Cao, Huai-Dong and Xi-Ping Zhu « Hamilton–Perelman's Proof of the Poincaré Conjecture and the Geometrization Conjecture », {{{year}}}.
  3. Cao, Huai-Dong and Xi-Ping Zhu. « Erratum to “A complete proof of the Poincaré and geometrization conjectures — application of the Hamilton-Perelman theory of the Ricci flow”, Asian J. Math., Vol. 10, No. 2, 165–492, 2006 ». Asian Journal of Mathematics 10 (4): 663–664. MR2260801.

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Huai-Dong Cao » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]